Accueil
Remonter
Muyre croissance
Muyre 2014-7
Muyre 2014-8
Muyre 2014-9
Muyre 2014-10
Muyre 2014-11
Muyre 2014-12
Muyre 2015-1
Muyre 2015-2
Muyre 2015-3
Muyre 2015-4
Muyre 2015-5
Muyre 2015-6
Muyre 2015-7
Muyre 2015-8
Muyre 2015-9
Muyre 2015-10
Muyre 2015-11
Muyre 2015-12
Muyre 2016-1
Muyre 2016-2
Muyre 2016-3
Muyre 2016-4
Muyre 2016-5
Muyre 2016-6
Muyre 2016-7
Muyre 2016-8
Muyre 2016-9
Muyre 2016_10
Muyre 2016-11
Muyre 2016-12
Muyre 2017-1
Muyre 2017-2
Muyre 2017-3
Muyre 2017-4

 

Jolas et Jarouska  du Berceau de la Muyre

FANTINE VENDEMIAIRE des Neiges de Chantelouve x MILO LOWE Von Wurttenberg

Nées le 19/04/2014

Année 2015

Page précédente   Page suivante

Décembre 2015

02/12/2015

Dès l'entrée dans le champ, il y a quelque chose d'insolite, les chiens sont en éveil, j'avais oublié que nous étions mercredi, il y a donc des chasseurs  pas loin. Première réaction la position tête bêche de Blue et Jolas. Elles écoutent et cette position leur permet de couvrir rapidement une grande surface.

-

Le bruit est identifié et suffisamment lointain pour ne pas être une source d'inquiétude. Blue reprend sa marche et laisse Jolas surveiller toute seule

-

Un peu intimidée par la responsabilité?

---

 

 

Haendel prend aussitôt la poudre d'escampette en direction de la maison entraînant Gluck dans son sillage. Il s'arrête au milieu du champ et regarde ce qui se passe. Jolas et Jarouska sont parties à la même vitesse mais en direction du bruit qu'elles affrontent  en aboyant à travers les broussailles. Gluck a vite compris son erreur et rejoint le groupe mais cette erreur lui a fait perdre provisoirement sa place de leader. je regarde et j'aperçois un chasseur à l'autre bout du champ voisin. Le son entendu doit être le sifflement pour rappeler son chien.

-

Jolas et Jarouska sont encadrées par Blue et Don Gio qui  font une démonstration de garde. C'est moins démonstratif que du temps où ils était une dizaine ou plus, mais le principe est le même. J'appelle cela la position éventail. Les leaders sont aux deux extrémités encadrant une première ligne de chiens prêts à défendre. Sur une deuxième ligne, un peu en retrait, un deuxième groupe  (ici, c'est seulement Gluck). Les chiens  de cette position ne doivent pas gêner la première ligne sinon, ils se font remettre brutalement à leur place. C'est toujours à ce moment que celui qui ne respecte pas la place attribué se fait mordre. Loin en arrière, de préférence en possibilité d'accéder rapidement à une cachette ou une protection quelconque, les jeunes et moins jeunes, les fragiles, les bébés et quand il y en a une, la nounou à proximité...Ensuite, les leaders agrandissent progressivement l'éventail en arpentant rapidement le terrain par des aller-retour de plus en plus importants le long de la ligne à surveiller et souvent sans le moindre bruit.

 

-

Je pense que les petites ont compris le principe car, pendant que Jarouska continue la surveillance de proximité

 

-

Jolas se lance dans le rôle d'arpenteur propre aux leaders.

 

-

Cela sera une bonne chose si elles peuvent remplacer les plus âgés.

-

07/12/2015

Nous ne donnons pas tous le même sens aux mêmes mots et quelquefois, je vois sur internet des accrochages entre personnes car elle se fixent sur le mot employé et non pas sur le sens qui lui est donné. J'ai un vocabulaire ancien qui correspond à ma classe d'âge. Je parle d'une meute, de chef de meute, de dominant dominé etc... De temps en temps, je fait des efforts et j'essaie d'utiliser un autre vocabulaire  mais j'ai du mal à me sentir à l'aise avec lui car je n'en maitrise pas le sens. Je me contente de regarder vivre mes animaux et j'essaie de décrire ce que je vois et ce que je crois percevoir. C'est tout, je n'essaie surtout pas d'en faire une généralité et encore moins d'établir des règles de  comportement.

Pour moi, une ùeute ou un groupe commence à partir de 2 éléments animal et humain compris, à condition qu'il y ait une interaction entre eux. Les chiens  ont une certaine hiérarchie entre eux et l'humain interfère dans ce groupe, Il me semble indispensable d'en tenir compte mais chacun doit rester à sa place. J'ai souvent constaté qu'il arrive que les circonstances font que le chien se retrouve à égalité ou même se sente responsable de son humain et cela semble être très déstabilisant pour les 2 et les 4 pattes.

 Chef de meute, leader, chien alpha...Quel que soit le nom qu'on lui donne, pour moi c'est un chien capable de gérer sereinement l'équilibre affectif de son groupe et de prendre des décisions  rapidement pour le protéger ou pour le motiver.  Chez mes chiens, c'est un rôle interchangeable même si un chien revient plus souvent en tête. L'opportunité fait la fonction dans le groupe et c'est le mieux qualifié du moment qui prend une place ou une autre. Pour mon usage personnel, j'attribue des noms à des comportements qui reviennent facilement. J'ai le chef de meute, le gendarme, la nounou, les gardiens, le rouleur d'épaules, le chien modérateur (celui qui résout en douceur les conflits) , le chien avertisseur, etc.

J'ai  l'impression que la hiérarchie se fait en fonction du caractère et des préférences, le chien le plus stable étant souvent celui qui a la responsabilité du groupe Lorsqu'un chien se sent bien dans un niveau , il y revient plus facilement même si ce niveau n'est pas considéré comme flatteur par un humain. Blue et Don Gio vieillissent mais  ils ont repris l'éducation de Jolas et Jarouska et s'attachent  plus particulièrement à leur comportement en meute.

-

Les chiens entendent du bruit dans le petit bois. Gluck et Jolas sont aussitôt en alerte.

-

Gluck reste en face du grillage, Jolas  applique les consignes apprises auprès de Blue. Elle commence à arpenter pendant que Don Gio et Jarouska arrivent.

-

Blue est un peu plus loin qui observe. Décidemment Gluck n'a pas tous les atouts dans sa poche pour être un bon chef de meute, il est trop impulsif . Il maitrise mal ses émotions,  cela influe sur son comportement. Il ne sait pas ce qu'il doit faire. et pour évacuer son stress, le voilà qui fonce sur Haendel qui était resté sagement loin du grillage.  Il utilise Haendel comme un dérivatif qui a fait ses preuves, il le plaque au sol en grondant et se couche sur lui. Nous intervenons verbalement pour que Gluck le libère mais il faut une deuxième intervention verbale pour qu'il le laisse se relever. Jarouska observe attentivement. J'espère qu'elle ne copiera pas ce comportement.

---

 

-

Jolas semble perplexe

-

Blue reprend en patte ses deux filles adoptives qui se remettent face au grillage. Un peu plus tard Jolas repère un mouvement dans le champ du voisin, des oiseaux, mais c'est suffisant pour appliquer les consignes de leurs aînés. Les deux soeurs se lancent dans une démonstration de surveillance et arpentage sous le regard attentif de leur mère adoptive.

-

Jolas

---

---

---

-

Jarouska

---

-

Jolas et Jarouska continuent la promenade à proximité de Blue.

---

---

-

Si Gluck ne peut pas définir correctement sa position quand il est dans le champ, en grande partie parce que nous interférons dans ses décisions, sur le grand terrain et dans le petit jardin il est beaucoup plus à l'aise. Gluck monte la garde avec Jolas

-

Jolas va vouloir tester sa position par rapport à Gluck et pour cela elle utilise les fonctions jeux et signaux d'apaisement. Jarouska va essayer de s'immiscer entre eux

---

---

---

 

---

 

---

---

---

 

---

---

 

---

---

---

 

Fin du jeu indiqué par Gluck

---

---

---

 

---

 

Jarouska

---

 

---

 

-

Jolas

---

---

 

---

 

---

 

-

08/12/2015

Jolas et Jarouska

---

Jarouska

---

Jolas

---

---

---

   ---

---

 ---

---

 ---

 

 -

09/12/2015

Le petit bois est opérationnel. Nous pouvons lâcher les chiens et ils ne se font pas prier, comme s'ils avaient l'habitude d' aller régulièrement dans cet espace.

 

-

Ils inspectent, reniflent, découvrent...

-

En regardant les photos, je réalise que dans un premier temps, Don Gio et Blue protègent les petites Muyres.

 

---

---

-

Dès que l'ensemble leur semble suffisamment sécurisé, les chiens ont le droit de s'éloigner

-

Jolas et Jarouska  ne vont pas se faire prier.

 

---

 

---

-

Malgré la nouveauté, elles reviennent bien au rappel

 

-

Haendel surveille lui aussi mais il ne va pas trop s'éloigner de moi.

 

---

 

 -

De retour à la maison, Jolas et Jarouska se sont endormies face à face.

 

---

11/12/2015

Jarouska

---

-

Jolas

 

 -

14/12/2015

Visite de Ganesh et Jazira

Jazira

 

Jarouska

---

---

 

 

Jolas

---

 -

17/12/2015

Jarouska

---

---

 

Jolas

---

 

---

---

---

---

 

 

Jolas et Blue

---

 

 -

20/12/2015

Jolas et Blue dans un restant de brouillard

---

Jolas

---

 

---

 

---

-

24/12/2015

Jarouska

---

Jarouska et Jolas

 

-

25/12/2015

Visite de Jazira

---

---

 

---

 

---

 

---

 

 

-

Là, j'hésite entre Jarouska et Jolas, je pense qu'il s'agit de Jolas, Patricia opte pour Jarouska.

-

Les 3 sœurs

De gauche à droite, Jazira, Jolas et Jarouska

---

-

26/12/2015

Jolas imite Blue et monte la garde elle aussi

---

 

---

 

---

---

 

---

-

Jazira hésite sur ce qu'elle doit faire

-

Jarouska cherche des rongeurs

---

 

-

Jazira et Jolas la rejoignent aussitôt.

---

 

 

Au retour, nous entendons la voix de Michel dans le petit bois, il nous signale sa présence. A son retour des courses, quand il a constaté notre absence, il a pris les 3 mâles avec lui. Les chiens sont très étonnés de se retrouver de part et d'autre du grillage.

-

Passé le moment d'hésitation et d'inquiétude

---

-

tout le monde se reconnait

-

Jolas et Jarouska viennent me l'expliquer.

---

 

-

Pendant que je ramène Ganesh à la maison, les petites Muyres attendent à l'entrée du bois.

---

 

-

Sous la surveillance de Blue

 

-

Fin décembre

---

---

 

---

 

Page précédente   Page suivante