Accueil
Remonter
Muyre croissance
Muyre 2014-7
Muyre 2014-8
Muyre 2014-9
Muyre 2014-10
Muyre 2014-11
Muyre 2014-12
Muyre 2015-1
Muyre 2015-2
Muyre 2015-3
Muyre 2015-4
Muyre 2015-5
Muyre 2015-6
Muyre 2015-7
Muyre 2015-8
Muyre 2015-9
Muyre 2015-10
Muyre 2015-11
Muyre 2015-12
Muyre 2016-1
Muyre 2016-2
Muyre 2016-3
Muyre 2016-4
Muyre 2016-5
Muyre 2016-6
Muyre 2016-7
Muyre 2016-8
Muyre 2016-9
Muyre 2016_10
Muyre 2016-11
Muyre 2016-12
Muyre 2017-1
Muyre 2017-2
Muyre 2017-3
Muyre 2017-4

 

Jolas et Jarouska  du Berceau de la Muyre

FANTINE VENDEMIAIRE des Neiges de Chantelouve x MILO LOWE Von Wurttenberg

Nées le 19/04/2014

Année 2015

Page précédente   Page suivante

Février 2015

01/02/2015

Les chiens sont perturbés par l'absence de Haendel .Pour les petites, c'est la première fois qu'un membre de leur groupe s'absente et elles doivent sentir le stress des 3 adultes (et des maîtres). Chacune réagit selon son tempérament, Jarouska fait des démonstrations d'obéissance, Jolas réclame des câlins. Je viens de nettoyer toutes les oreilles des chiens, ils aiment beaucoup. Le plus difficile, c'est de faire semblant de nettoyer les oreilles propres de Jolas mais elle voulait "comme les autres" et elle suivait chaque opération de très très près, se couchant contre la tête du chien et contre moi et regardant ce qui se passait.

-

02/02/2015

Pluie, neige, giboulées , la nature se met en frais pour le retour de Haendel. nous avons mis Gluck, Jolas et Jarouska sur le grand terrain. Gluck piétine devant la porte fenêtre, tellement excité qu'il en a de la mousse sur les babines. Comme ce n'est pas la peine d'avoir une autre torsion nous ouvrons et les chiens se disent bonjour de part et d'autre de la demie porte de la cuisine

 

 

Jolas

 

Dès qu'il y a un minimum de calme, nous ouvrons toutes les portes. C'est l'inspection en règle

---

-

04/02/2015

Jolas

---

---

---

 

Jarouska

 -

06/02/2015

Tous les chiens ont été secoués par le problème de Haendel , il faut donc attendre qu'ils décompressent et cela se fera avec une fourchette émotive  qui peut  aller de ultra discret  au  spectaculaire. Pour les petites je ne sais pas encore et elle ne savant peut être pas elles même quel mode d'extériorisation elles choisiront parmi les exemples proposés.  

Jarouska et Jolas

---

 

---

 

---

 

---

 

 -

07/02/2015

Patricia et Thierry arrivent avec Judoc et Jivago.  

Le but que nous recherchons, c'est de  faire se côtoyer en toute liberté des mâles adultes (et non castrés) qui ne se verront que de temps en temps. Si cela fonctionne nous pourrons continuer à nous rencontrer  et à passer plusieurs jours ensemble. Nous changeons le rituel d'accueil à chaque fois. Ce matin, les deux petits Muyres restent dans la voiture pendant que la meute dit bonjour à Patricia et Thierry puis nous rentrons nos chiens sauf Gluck. Judoc et Jivago descendent de la voiture et nous partons direction le champ, les 3 chiens en laisse. Ensuite nous les détachons à tour de rôle, jusqu'à ce que l'ensemble soit équilibré au niveau comportement et qu'ils se soient bien reconnus. Les envies de jeu ou de dominance (sans agressivité)  de la part de Gluck sont modérées, il pèse 80 kg et il pourrait blesser un petit sans le vouloir. La promenade de l'après midi se fait en semi liberté. Nous avons pris quelques laisses à utiliser en cas d'excitation (un lapin qui déboule,  un faisan qui s'envole ou un chevreuil qui fait des bonds)

---

 

 

 Haendel est tenu en laisse la plupart du temps, à cause de son opération. Ce n'est pas le moment qu'il cavale derrière les hérons ou qu'il joue à roulé boulé avec Jivago et Judoc

 

Jarouska et Jivago

 

 

Jolas

---

 

Judoc

---

 

---

 

Judoc et Blue

---

 

 

Judoc et Gluck

---

 

---

 

 -

08/02/2015

Nous nous retrouvons pour un repas entre amis et une rencontre entre chiens (6 mâles et 4 femelles).

Les léos adultes : Blue, Don Gio, Haendel, Gluck et son frère Ganesh

Les cinq petits Muyres :Jarouska, Jazira, Jolas, Judoc et Jivago 

En promenade, les femelles sont en liberté. Pour les mâles, la remise en laisse d'un ou deux,  pendant un court moment, permet de leur rappeler quelques minis règles de politesse. Par exemple pour Gluck, quand on pèse 80 kg, on ne fonce pas  à toute allure  sur Judoc ou Jivago  pour jouer à saute mouton même s'ils ne demandent que cela dans un premier temps. 

 

Jivago au premier plan avec son frère Judoc

---

---

---

---

 

Jivago

---

---

 

Judoc, Gluck et Patricia

---

---

 

---

---

---

---

 

Gluck, Jivago et Patricia

 

Le coin "patauge"

---

 

 

Gluck, Jarouska et  Michel

---

 

Jolas, Jarouska et Ganesh

 

Judoc et Jivago

 - 

---

---

---

 

---

 

 ---

Jarouska

 

Voir l'article complet sur le blog de Patricia

-

12/02/2015

Jarouska et Jolas

 

Jarouska

 

Jolas

---

Jarouska

---

---

---

---

 

Jolas

---

---

---

 

---

---

 -

13/02/2015

Arrivée à la grille du champ. Haendel n'a toujours pas compris, pour la deuxième fois, il trépigne pour passer le premier, les petites muyres sont excitées comme des puces et lui sautent dessus. Une fois la grille franchie, Gluck le poursuit pour lui donner une correction, suivi par les 2 filles.

Le retour des belligérants.

---

 

---

---

Jarouska

---

---

---

  

---

---

---

---

 

 

Jolas

---

 

---

 

---

 

---

---

  

Pour Jolas et Jarouska, par contre, plus elles approchent de la grille et plus elles prennent un air  fatigué, il faudrait presque les laisser dans le champ!

---

---

-

14/02/2015

Be Bop a préféré dormir avec Blue

 

Jolas dort protégée par Gluck

 

Quand Be Bop change de place, Jarouska vient la remplacer et elle n'hésite pas à toucher Blue

---

---

---

 

Jolas, intriguée se lève

 

et vient poser devant l'objectif

 -

19/02/2015

Il a fait suffisamment beau pour que j'arrête le chauffage cet après midi et que je laisse la porte ouverte. Les chiens et les chats, sont entrés et sortis à volonté. Opaline et Dièse sont parties dans le petit bois.  Be Bop dort avec Jarouska

---

 

 

Jarouska et Jolas

 

Jarouska

 

Gluck joue avec Jolas et Jarouska

 

---

---

 

---

 

Quand Jolas se montre trop effrontée, Gluck le lui signale et elle comprend très vite.

---

 

 

Jarouska se comporte comme un chien moins mature que sa sœur et elle devient nerveuse quand elle croit Jolas  en moins bonne situation

 

---

 

Pour montrer sa bonne volonté, Jolas se couche quand Gluck la pousse légèrement du museau. Jarouska est en retrait, elle observe, mais elle n'ose pas affronter Gluck de face

---

---

 

---

 

Comme dans tous les jeux où tout se passe bien, il y a alternance des positions. C'est au tour de Gluck de se coucher. Un chien mal dans sa peau ne se mettra pas volontairement  en position "d'infériorité" .

---

 

---

 

 

 Mais, quand il est très occupé par son jeu avec Jolas, Jarouska en profite discrètement et lui monte sur le dos.

 

Jolas comprend bien qu'elle ne doit pas abuser de la situation, elle se montre très prudente

 

---

 

 

Elle peut se détendre lorsque Gluck se redresse

 

---

 

Chaque fois que Jolas s'enhardit vis à vis de Gluck,

---

 

 

elle envoie en même temps des signaux de "bébé", cela neutralise toute envie d'agressivité de la part de l'ainé. Blue, dans sa jeunesse, était championne de ce double comportement. Haendel ne sais pas l'utiliser.

---

---

---

 

 -

20/02/2015

Jolas et Jarouska ont 10 mois depuis hier.

 

Jarouska est trop occupée par son bâton à ronger pour accepter de poser.

---

---

 

 

Jolas

---

---

 

Jolas commence à utiliser un objet pour parader comme Blue

 

Jolas monte la garde comme les grands

---

---

---

---

22/02/2015

Blue

Elle se bonifie avec l'âge et depuis l'arrivée de Jolas et Jarouska son instinct protecteur s'est développé. Elle supportait la présence de Haendel près d'elle à condition qu'il ne lui touche pas un poil. Maintenant, elle vient se coucher près de lui  et il a droit à un contact privilégié du bout des pattes. Be Bop s'intègre complètement dans ce groupe.

   

Be Bop aime dormir avec les chiens. Ici elle se cale contre le dos de Jolas

---

 

 

Jolas et Jarouska aiment les chats. Cela ne les empêche pas de leur courir après quand elles sont dehors ou quand un chat se déplace un peu vite sous leur museau.

 

 

Ce que je n'ai pas réussi à photographier, c'est la relation de Jarouska avec les chats. Tous les matins, elle dit bonjour à chaque chat couché sur les lits. Elle approche la tête et la positionne contre le chat façon gros câlin. Be Wa attrape le museau de la chienne entre ses pattes et elle lèche. Opaline, miaule un peu mais elle accepte le câlin et au besoin elle vient se frotter contre elle. Dièse ferme les yeux; tourne le dos et subit stoïquement. Velours vient demander le câlin, elle saute  de l'endroit où elle se repose (lit, table ou carton) et elle se frotte contre les pattes de Jarouska.

   

  --- 

Jolas

 

Jarouska

---

25/02/2015

Jarouska et Jolas sont rarement avec nous, elles préfèrent se promener avec Blue au centre du champ

 

La tonsure de Jarouska n'est pas complètement recouverte, il reste une plage sans poils.

 

 

 Le rappel façon Jarouska

 

---

---

---

 

 

La recherche des rongeurs par Jolas

 

 

La recherche des rongeurs par Jarouska

 -

Jolas

 

Devant la maison Don Gio monte la garde, Jolas reproduit son attitude un moment après

 

---

---

 

---

 

Jarouska veut manger avant Don Gio

 

Pour cela, elle doit proposer une mimique de "pauvre chiot sans défense" inattaquable, et cela fonctionne

 

Jarouska monte la garde  dans un endroit privilégié au niveau canin

---

 

 

Quand elle me voit arriver, elle n'est pas certaine de son droit, elle s'agite mais elle n'a pas envie de changer de place

 

 

A tout hasard, elle m'envoie un message canin en  prenant la mine du "pauvre chien malheureux"  pour me désarmer

 

Quand elle laisse la place, Jolas s'y installe. Je m'approche. Jolas est plus adulte, elle ne se sent pas en faute

 

elle montre qu'elle garde et envoie elle aussi un message canin de non agressivité en s'arrangeant pour ne pas croiser mon regard,

 

 

Depuis quelques temps, Jarouska et Jolas  testent les tables de couchage de Gluck. Souvent, je vois la tête de Gluck qui me regarde à travers la fenêtre et celle un peu plus basse de Jolas qui essaie d'apercevoir l'intérieur de la maison en faisant des bonds  à côté de lui. Jarouska, préfère exploiter les tables quand Gluck n'est pas là et elle se couche comme lui mais elle n'est pas totalement détendue. Toujours ce petit manque de maturité comme si elle était plus jeune que sa sœur.

 -

28/02/2015

Jarouska est prête pour aller dans le champ

-

Page précédente   Page suivante