Muyre 2014-7

Accueil
Remonter
Muyre croissance
Muyre 2014-7
Muyre 2014-8
Muyre 2014-9
Muyre 2014-10
Muyre 2014-11
Muyre 2014-12
Muyre 2015-1
Muyre 2015-2
Muyre 2015-3
Muyre 2015-4
Muyre 2015-5
Muyre 2015-6
Muyre 2015-7
Muyre 2015-8
Muyre 2015-9
Muyre 2015-10
Muyre 2015-11
Muyre 2015-12
Muyre 2016-1
Muyre 2016-2
Muyre 2016-3
Muyre 2016-4
Muyre 2016-5
Muyre 2016-6
Muyre 2016-7
Muyre 2016-8
Muyre 2016-9
Muyre 2016_10
Muyre 2016-11
Muyre 2016-12
Muyre 2017-1
Muyre 2017-2

 

Jolas et Jarouska  du Berceau de la Muyre

FANTINE VENDEMIAIRE des Neiges de Chantelouve x MILO LOWE Von Wurttenberg

Nées le 19/04/2014

Année 2014

Page précédente   Page suivante

Juillet 2014

04/07/2014

 J'ai préparé l'enclos des bébés pour recevoir nos deux filles léos Jolas et Jarouska ainsi que Jazira qui va vivre avec Ganesh chez Elisabeth et Kaddour. Michel et Elisabeth sont arrivés vers 20h, sous la pluie. Après un petit moment d'hésitation  à la descente de voiture (en face, il y avait une meute excitée derrière la porte fenêtre) elles suivent Michel en direction de l'enclos des bébés. L'endroit semble leur plaire et elles ont adopté d'office une taupinière comme terrain de jeu. Elles ont fait plusieurs pipis, sur l'herbe car elles sont propres et elles ont réagit par des kaï-kaï de surprise vite suivi d'aboiements en direction des chiens qui avaient compris où elles étaient et qui les attendaient, toujours excités,  devant la grille de l'enclos. J'ai remis les chiens dans la maison, posé la grille de séparation sur la porte et je suis retournée voir les petites.

 -

Je ne sais pas encore les reconnaître car c'est la première fois que je les vois. Michel n'a pas de problèmes, il utilise le lecteur de puce

 -

Il y a quelques différences qui n'apparaissent pas toujours sur les photos.

Jazira a un épi sur le chanfrein comme son père.

---

  Jolas est plus claire que Jarouska,

 -

la voilà en tête pour explorer

---

 

 -

Jolas a une trace de blanc sur la poitrine mais j'ai vu ensuite que Jarouska en avait une aussi

 -

 C'est une fan de Michel, dès qu'elle le voit ou l'entend, elle arrive.

---

 

Et maintenant, les trois bébés dans le désordre, Jolas et Jarouska ont une marque blanche presque identique sur la poitrine. En vrai, j'arrive à faire la différence mais sur les photos pas toujours. Ici cela doit être Jarouska

 

et là plutôt Jolas

 

 

De face, Jazira

---

De face Jolas

 

 Jazira ou Jarouska?

---

---

 

 

 

---

 

---

---

 

---

 

---

---

 

La présentation aux chiens de la meute est très courte car il est tard et c'est la  première soirée au Pli.

Blue est passée la première et d'emblée elle a signalé  par un grondement que c'est elle qui commande. Les 3 filles connaissaient le signal, elle ont réagit au quart de tour, en s'aplatissant et en ne bougeant plus. Blue les a reniflées puis elle est ressortie. Don Gio a été gentil comme a son habitude, pas de grondement, un reniflage des petites, Jolas a même pris une position couchée avec une patte arrière soulevée pour lui faciliter le travail. Une fois l'inspection terminée, Don Gio a marqué le territoire par un arrosage des noisetiers puis il a laissé la place à Gluck. Gluck a fait le même cinéma, avec plus d'émotions . Les petites se sont prêtées de nouveau à la séquence d'identification, il a même intégré les peluches et pour terminer, le marquage avec  l'arrosage  extrêmement prêt de la tête de Jolas. Pour Haendel, cela a été un peu plus long, il a fallu qu'il soit rassuré avant de franchir la grille. J'ai laissé la porte ouverte pour qu'il puisse ressortir en cas de panique. Elisabeth avait Jazira contre elle, cela a aidé Haendel pour l'approche. Il a avancé par paliers, le cou qui s'allonge, le corps qui s'étire, le popotin qui fait une avancée en repliant l'accordéon et de nouveau le même système jusqu'à ce qu'il puisse coller son museau contre Jazira et qu'il la sente méthodiquement. Inutile de dire que les 3 filles ont vite compris, les signes de soumission ne sont pas pour lui. Il a eu un sursaut d'horreur en levant la tête et en découvrant un peu plus loin, deux autres demoiselles. Heureusement Jazira, s'est dirigée vers elles, Haendel sur ses talons et il a pu dire bonjour et montrer des signes de plaisir. Les 3 filles lui conviennent. Pour Ganesh, il a fallu le persuader de venir, il avait l'impression que c'était "chasse gardée" de Gluck et il n'était pas certain d'être autorisé. Une fois dans l'enclos, il a été très doux avec les filles qui se sont mises gentiment en position de soumission. Jolas a soulevé sa patte automatiquement dans un demi sommeil.

Nous les avons rentrées dans la pièce des bébés pour la nuit. Marie Do et Jean Marc avaient préparé pour chaque bébé une couverture et une peluche imprégnées de l'odeur de Frane pour qu'elles ne soient pas trop dépaysées.

-

05/07/2014

Nous savons qu'il peut y avoir une différence entre diverses balances, c'est pour cela que nous préférons utiliser toujours la même pour avoir une bonne idée d'une courbe de croissance. Il pleut mais cela ne semble pas les gêner

 

---

 

---

 

---

 

---

 

de gauche à droite, Jolas, Jarouska en arrière plan et Jazira

Jolas qui surveille

 

---

 

---

---

 

---

 - 

Jarouska, 77 jours, 12 kg

---

 

---

 

---

 

---

 

---

 

---

---

---

 - 

Jolas, 77 jours, 12 kg 500

 

---

 

---

---

 

---

  

 

---

---

 

---

 

---

 

---

 

 -

Jolas au dessus de Jazira

 

 -

Jolas

---

---

 

---

---

---

 

---

 

---

---

---

---

 -

Jolas admire Michel

 

Jazira, 77 jours, 11 kg 700

J'ai essayé de photographier Jazira avec Elisabeth alors que la petite léo jouait avec ses sœurs et une peluche.

 

Conclusion, Elisabeth s'est retrouvée avec un ver de terre tortillant dans ses bras.

---

---

 

-

Blue vient voir les petites mais elle a besoin d'être rassurée sur l'amour qu'on lui porte et elle explique volontiers aux petites qu'elle n'est pas partageuse

Pour Gluck c'est différent. Il se fait câliner par Michel

 -

et ensuite, il montre aux petites qu'il a l'autorisation de jouer en se tortillant sur le dos. Elisabeth récupère sa chienne avant qu'elle ne reçoive  les pattes sur elle.

 

Gluck inspecte Jolas qui lève la patte pour montrer sa bonne volonté

---

 -

Jolas a une confiance absolu en Michel,  aussi, quand il  regarde la truffe légèrement écorchée de Gluck, elle est à côté

---

 -

 et quand Michel demande à Gluck de s'assoir

 

Jolas imite et obéit

 

---

 -

Jolas

 -

Jarouska

---

  

 -

Jarouska

---

 

 -

Jazira

 

 -

Jolas et Jazira

 -

Avec Elisabeth

 -

Les jeux dans les tuyaux

---

 -

Le repas ménager préparé par Michel.

Nous l'avons présenté dans les gamelles sur le sol pour qu'elle puissent avoir un contact facile et explorer la nouveauté, style, mettre la patte, retourner la gamelle etc. mais c'était inutile. Dès qu'elles ont senti ce que nous tenions dans les mains, elles se sont précipitées et elles ont tout avalé en rythmant avec le fouet transformé en métronome.

-

 

---

 

-

 

---

 -

06/07/2014

78 jours

Jarouska 12 kg 300,  Jazira 12 kg 200, Jolas 12 kg 700

 

Elisabeth et les petites

---

 

 -

Blue vient dans l'enclos des bébés. Jazira s'approche et se couche près d'elle. Blue tourne ostensiblement le dos.

---

 

 -

Jolas veut s'approcher à son tour mais Blue la foudroie du regard

 

 -

Cela ne semble pas émouvoir Jolas

 -

Blue se retourne vers Jazira et fait une grosse démonstration de "je suis la plus dangereuse". Si, hier, les petites s'aplatissaient ou s'éloignaient aujourd'hui elles sont moins impressionnées

 -

Blue déclare forfait. mais je reste à côté pour que les petites n'en profitent pas.

   

-

Haendel n'a pas voulu entrer dans l'enclos mais il monte la garde à proximité

 -

Ganesh vient voir les petites. Le voilà avec Jazira qui prend aussitôt la position de soumission. La relation est "normale" entre les deux chiens, pas d'agressivité pour Ganesh, pas d'affolement pour Jazira

---

 

---

---

 

 -

Michel vient passer un moment avec elles

---

---

 

---

 

---

 

---

 

---

 

 -

Gluck vient à son tour

---

 

---

 

---

 

---

 

 -

Les bébés aiment bien dormir contre  les coussinets de leur mère ou sur ses pattes. Pour Jolas, les semelles de Michel font l'affaire

---

 

---

 

 -

Jolas

 

---

 

---

 -

Elisabeth et Jazira, prêtes pour le départ.

---

  

En fin d'après midi nous avons eu un gros orage et beaucoup de pluie. J'ai rentré les deux petites, qui gambadaient sous le déluge et trouvaient cela follement excitant et nous les avons laissé à nouveau dehors dès que cela s'est calmé. Entre temps, Jolas avait compensé en vidant la gamelle d'eau  et en se couchant dans la flaque.

-

07/07/2014

Hier soir le repas ménager a été dévoré, elles apprécient, Michel apprécie qu'elles apprécient ce qu'il prépare, tout le monde est heureux

 -

6h

Je suis réveillée par des appels de la part des filles, Michel dort encore. Je me lève, toute contente d'être aussi attentive, ouvre leur porte et les accompagne sur l'herbe. Une seule a des urgences, Jarouska reste à côté de moi pour me faire fête. En face, derrière le grillage Gluck leur explique qu'il est là pour les éduquer (un ouaf sonore dès qu'elles approche de trop) et pour les protéger, (il gratte énergiquement le sol avec ses pattes arrières, et se pavane bien droit mais le fouet joyeux). Haendel montre que l'on peut jouer avec Don Gio qui se prête à l'exercice  et Blue se montre aimable mais refuse d'entrer dans la cage aux fauves. De retour dans la chambre, Michel m' indique qu'il s'est levé deux fois pendant la nuit et que la deuxième fois, une seule a eu besoin de faire pipi.

Déductions possibles:

  • contrairement à ce que je pensais, j'ai dormi profondément toute la nuit

  • Michel est très attentif aux petites filles

  • Jarouska a fait ses petits besoins pendant la dernière sortie avec Michel, Jolas pendant la mienne.

  • ou, Jolas a demandé trois fois à sortir et elle prépare une cystite de petite chienne, ce qui est assez usuel mais qu'il faut surveiller.

 Haendel et Gluck sont venus ensemble voir les petites. Il y a un flou artistique sur mes photos, c'est un des chiens qui a léché amoureusement l'objectif sans que je m'en aperçoive.

 

---

 

---

 

Haendel et Jolas

---

 

 -

Don Gio et Jarouska

---

---

---

 

---

 

---

 

---

---

---

 -

Jolas

---

 

 -

Blue est dans l'enclos des petites et elle surveille.

 

 -

Les deux sœurs

---

 -

Jolas aime prendre un bain de pattes

 

---

 

---

 -

Jarouska à gauche et Jolas à droite.

 -

 On peut voir que Jolas a besoin de repos, elle grandit plus vite, joue ou explore plus longtemps et son poignet droit faiblit.

 -

Jarouska

  

   ---

  

 

-Michel a mis en route le broyeur avec les carcasses de poulet bressan. Il met la pâté obtenue dans des barquettes au congélateur. Chaque soir, il suffit de sortir une barquette de viande, une barquette de la soupe de légumes  qu'il a mixée  et congelée et une ration de riz très cuit et le repas des chiens est prêt. Malgré le bruit, les petites ont vite compris que ce qu'il fait sent bon

 -

 et elle trouvent cela encore mieux quand il fait goûter

 -

ou quand il faut aider au nettoyage de la machine. Quand elle m'a vu arriver, Jolas n'était plus certaine d'être dans son droit

 -

mais elle a vite compris que j'étais d'accord

 

---

 -

Jarouska dormait sous les gouttes de pluie, c'est ma présence qui l'a réveillée.

---

---

 

---

-

08/07/2014

Elles ont 80 jours

Jarouska qui devait être une chipie se montre très calme. Elle pèse 13 kg et rattrape sa soeur

 -

Jolas est une chienne très attentive et très présente. Elle pèse 13 kg 100

---

 -

Examen des bedons. Il y a  beaucoup de pluie, des herbes allergisantes, la fatigue de la nouveauté... Il faut vérifier s'il n'y a pas des petits boutons,  des piqures d'insectes, des égratignures, etc.

---

 

---

 

 -

On dirait que Jarouska continue l'inspection

---

 

 -

Le repas du soir

Chacune prend la place qui lui semble la plus confortable. Jolas la tête coincée entre les montants, Jarouska en face des deux gamelles ce qui lui permet de piocher dans l'une et dans l'autre

 

---

 

 -

Elles entendent  un des chevaux d'en face qui hennit bizarrement

 -

Jolas admire Michel au point d'en interrompre son repas, pause mise à profit par Jarouska

 -

Le contrôle des gamelles, il peut rester une miette et c'est Jarouska la plus gourmande

 -

Après le repas c'est le quart d'heure de folie avec simulacre de bagarre et incitation au jeu à l'initiative de Jolas.

---

 -

Une fois le calme revenu, Jolas pose devant l'objectif qui l'intrigue.

---

 

 -

Jolas aplatie dans l'herbe et Jarouska  à moitié couchée

  

---

---

 -

Michel arrive

 

-Jolas est prête pour l'admirer.

 

 -

La balance pour la pesée est bien intégrée à voir Jolas, une proie fictive dans la gueule et le fouet conquérant

-

09/07/2014

 

Jolas

---

---

---

 

 

Jarouska

---

---

---

 

 -

Jolas est assise, Jarouska est couchée.

---

 

 - 

Jarouska,

---

 

---

 

---

 

---

 

---

---

---

 -

Difficile de descendre plus bas.

 

---

---

 

---

 

---

   

 

---

 

  -

Jolas

---

---

 

---

---

 

---

 

---

---

---

 

---

---

---

 

---

 

---

---

---

 

---

---

 

---

---

 

---

---

---

---

---

 -

Gluck saute de joie, tout content de rentrer dans l'enclos des petites. Jarouska se précipite, pour lui faire fête et il lui marche sur une patte. Hurlements et pipi de stress pour la demoiselle, grand étonnement de la part de Gluck qui ne comprenait ce qui se passait. Michel et les autres léos sont arrivés en trombe et nous avons câliné la pauvre malheureuse. Un moment après elle était de nouveau  sur ses 4 pattes avec Gluck

 ---

 -

Jolas a préféré marcher avec Haendel, pendant un moment

---

 

 -

Jolas dans le coussin

 

---

 

---

 

---

 

 -

Haendel avec Jarouska

 -

Jarouska

---

---

 

---

---

 

 -

 Gluck et les petites muyres

 -

Gluck avec Jarouska

 -

Gluck avec Jolas qui lui fait du charme

---

 -

Mon pauvre Gluck a tellement d'émotions qu'il en bave.

Les petites ont grandi, Michel hausse le porte gamelle et nous le changeons de place pour que les bébés acceptent de manger à différents endroits

 

---

 

---

 -

Jolas

---

 

---

 

 -

Câlins avec Michel

---

 

---

-

14/07/2014

Les petites Muyres

 

Jolas

 

Jarouska

 

 

Elles vont bien toutes les deux. Quand Gluck va leur rendre visite, Jarouska se met prudemment sous la table au moment de son arrivé, elle a compris que cela peut faire mal. Elle ressort dès qu'il est calme et elle ne le quitte plus. Nous avons agrandi leur espace. Depuis deux jours, nous ouvrons la porte de leur enclos et elle peuvent venir dans le jardin avec Don Gio et Blue. Haendel tient compagnie à Gluck qui n'a pas accès au jardin tant que les petites sont dedans. Dans cet espace, un Gluck lancé à fond de train pour les protéger d'un vélo ou d'un piéton qui passe sur la route pourrait être très dangereux si elles se retrouvent sous ses pattes.  Jarouska revient la première quand j'appelle

 

---

 

 -

Jarouska

J'ai l'impression qu'elle a le même type de museau que sa maman, il part des yeux vers la truffe en s'évasant.

---

---

 

---

---

 -

Jarouska a trouvé un tas d'herbe qui commençait à fermenter. Elle a aussitôt compris qu'elle pouvait la mâcher, cela fait le même effet pour les 4 pattes que de boire de l'alcool pour les humains. Michel a rapidement terminé le nettoyage du jardin.

 

---

---

 

---

 -

Elle revient se coucher dans son enclos

 

---

 -

Jolas

---

---

---

 

---

---

---

---

 

---

 

---

 

---

---

 -

Jolas avec Blue et Don Gio.

Blue exprime les limites à ne pas dépasser en grognant et en montrant les dents. Don Gio fait un petit grondement et Jolas se couche aussitôt en face de lui en montrant des signes de soumission.

---

 

 -

Première promenade en harnais et laisse avec les grands en direction du champ. 

 -

 Jarouska est relativement obéissante (ou intimidée), elle accepte le harnais, la laisse  et veut bien aller là où on le lui demande.

 -

 Elle aime marcher près d'un adulte 2 ou 4 pattes.

 

 -

Elle considère Haendel comme un adulte

 -

Jolas continue de montrer un caractère plus affirmé Elle préférerait ne pas être tenue et elle va utiliser tout le répertoire qui est à sa disposition : se coucher et regarder ailleurs comme si Michel n'était pas à l'autre bout de la laisse

 -

partir d'un côté quand Michel veut aller de l'autre,

 -

coller le derrière sur le sol, freiner des 4 pattes, se rouler par terre, montrer gentiment son bedon pour dire qu'elle est soumise et qu'il faut lui enlever le harnais, ....

---

 -

A l'entrée du champ, Don Gio va vérifier qu'il n'y ait pas de danger

 

 -

puis les chiens vont laisser Michel se débrouiller tout seul .

 -

Jolas n'hésite pas à se coucher entre les pattes de Don Gio pour mieux voir ce qu'il cherche

 

 -

Michel fait une halte avec les petites. Les adultes se rapprochent aussitôt et montent la garde.

Blue et Don Gio

 -

Le retour

 -

Don Gio vérifie que toute sa meute quitte le champ

---

 -

Jarouska assise et Jolas couchée

---

 

 -

  

---

-

15/07/2014

Troisième promenade, la plus courte, avec les deux Muyres en laisse et les chiens qui veulent suivre. A notre étonnement, Zélie, envacances à la maison vient elle aussi

 -

Jolas et Jarouska se soumettent aussitôt dès que Zélie s'approche pour les identifier.

 -

Ensuite c'est au tour de Gluck d'identifier Zélie mais sa soumission est très limite.

 -

Une fois identifiée par Gluck, Zélie a l'impression que tout est bon et la voilà qui court dans tous les sens.

-  

Jolas et Jarouska attendent que Michel revienne

 

---

 - 

Au retour, je passe devant, mets Zélie dans l'enclos et libère Gluck. Quand Michel arrive avec les petites, Gluck vient vers lui

---

 

 -

Les petites dans la pièce des hirondelles. Jarouska les observe

Elles goûtent aux croquettes des grands qui semblent bien meilleures que leur ordinaire.

---

 

 En soirée, tout le monde a eu un vermifuge.

-

16/07/2014

Jolas a compris que le harnais veut dire une promenade dans le champ et elle nous suit sans difficultés.

-

17/07/2014

Les petites Muyres

 

 

Jolas 16 kg 200

 

 

Jarouska 15 kg 600

 

 

Les petites muyres et Zélie

---

 

 

 Gluck demande à entrer dans l'enclos

 

 

Jarouska ne reste pas longtemps dehors, elle a trop chaud

 

Jolas reste un peu plus longtemps avec nous mais auparavant, elle a vidé une partie de l'eau avec sa patte et elle se couche dedans

 

---

-

19/07/2014

Les petites Muyres ont 3 mois aujourd'hui

 

De gauche à droite, Jarouska et Jolas

---

 

---

---

 

---

 

---

 

---

 

Jarouska, 15 kg 600

---

---

 

---

 

 

La pesée de Jarouska

 

 

Jolas est un peu jalouse de l'attention que Michel porte à sa sœur, elle s'installe su la balance mais elle tourne le dos

 

Jolas, 16 kg 600

---

 

---

 

---

 

---

---

 

---

 

-

21/07/2014

Visite vétérinaire

Comme nous avons 2 adultes et 2 bébés à transporter dans le Kangoo, nous mettons notre cage de transport pour Jolas et celle de Zélie pour Jarouska. Cette fois, le voyage se fait porte de cages fermés et ce n'est pas du goût de Jarouska qui chante avec plein de variantes chaque fois que la voiture s'arrête ou ralentit. Chez le vétérinaire, nous avons deux petites curieuses intéressées par tout ce qu'il y a et essayant de participer aux prises de sang des plus grands. A quelques grammes près, nous obtenons le même résultats sur la balance du vétérinaire et sur la nôtre. Jolas fait 17 kg200 et Jarouska 16 kg 300

Rappel de vaccins pour Jolas et Jarouska

Le vétérinaire apprécie leur excellent caractère. Il constate la petite hernie ombilicale de Jarouska (qui devrait bientôt se fermer à son avis). Jolas a un peu de température 39°5, elle était calme dans la voiture mais elle devait avoir quand même un peu de stress. Elle a des petits boutons sur le ventre qui devraient disparaître là aussi en grandissant. Le poil est joli, le ventre souple. Elle ne se sont même pas rendu compte qu'il piquait, il y avait trop de chose à voir et elles ont fait un bisou au véto.

En soirée, j'ai fait quelques photos avec le flash

 

Jolas est un peu fatiguée, Jarouska se sent aussitôt plus forte

---

---

 

---

-

22/07/2014

Les petites muyres rentrent dans la période des transformations. Comme tous les chiots de cet âge, quand elles sont contentes, elles sautent, tournent et mordillent. Cela n'est pas aussi démonstratif que Zélie mais c'est suffisant pour leur apprendre  : "oui", "non", "doucement", "sage" etc... Ce n'est peut être pas la terminologie usuelle d'un cours pour chiots mais ce sont des mots  que nous utilisons spontanément dans des situations improvisées. A notre âge, nous devons tenir compte de nos automatismes

Les transformations ne sont pas seulement au niveau du caractère, elles sont visuelles :

  • le corps se transforme, le chien grandit mais, en résumant cela de façon non scientifique, selon la nature du chien, cela sera plus ou moins homogène, pour certains, c'est le museau qui s'allonge, pour d'autres ce sont les aplombs qui prennent plusieurs cm, certains, grossissent puis grandissent, d'autres font le tout en même temps mais plus lentement, quelquefois c'est l'arrière qui pousse puis l'avant. très souvent  le corps grossit et grandit avant la tête.

  • la dentition se modifie et les chiots mordillent tout se qu'ils trouvent pour se soulager

  • le masque se modifie.  Le chiot né avec le patron ( la dimension future) de son masque déjà programmée. Ce qui veut dire qu’adulte, il ne dépassera jamais une taille programmée, mais que selon les conditions de vie du chien, (sa nourriture, son état de santé, le climat….) il y aura des fluctuations.

  • la couleur de la robe se modifie aussi. Jusqu'à 6 mois, on va avoir l'impression que le chiot s'éclaircit. Cela vient de ce que le sous-poil commence à pousser, écartant les longs poils, donnant un aspect de nounours duveteux.  Ensuite le manteau du léo prendra progressivement sa vraie couleur, elle aussi programmée génétiquement comme pour le masque. Une fois adulte, il n'y aura que des variables  en fonction des moments de mue.
  • la présence de poils blancs se modifiera ou restera très présente selon l'origine de cette couleur. Il y a un excellent travail fait sur la couleur par le club du Colley http://www.collie-online.com/colley/couleur/index.php

     

    Un standard est construit à partir d'éléments préexistants. Il garde  ou il refuse certains aspects du chien.  Dans le standard du Léo on trouve une description détaillée à propos  du blanc qui doit ou ne doit pas être conservé.  J'en déduis qu'il doit y avoir un nombre assez important de léonbergs  ayant un excès de blanc, le blanc des doigts remontant jusqu'au carpe ou au tarse, marque blanche au poitrail dépassant la surface d'une  main, panachure blanche à d'autres endroits pour justifier cette  mention sur le standard.  Rares sont les éleveurs qui conservent un bébé  avec du blanc jusqu’au carpe ou au tarse.  En regardant les sites et en allant à l’expo de Luxembourg en 2006, j’ai eu l’impression que le blanc ne pose pas trop de soucis pour les éleveurs et les juges qui sont au nord. On voit facilement des chiens qui ont de grands plastrons blancs, les 4 bouts de pattes blancs ou les 2 côtés de la gueule blancs. Le gène de grisonnement est aussi assez présent. Les mêmes chiens sont souvent assez costauds. Là encore tout est question de choix. Peut être qu’en sélectionnant un certain type d’ossature, on sélectionne en même temps une couleur ? En refusant systématiquement le blanc on va sûrement sélectionner autre chose : taille ? caractère ? santé ?

     

Il n'y a que deux couleurs acceptées maintenant  pour le léonberg (il n'en était pas de même autrefois)

Code 01 : Fauve Charbonné Masque Noir (Fau. Cha. Mas. Noi.)
Code 02 : Sable Charbonné Masque Noir (Sab. Cha. Mas. Noi.)

  • Le « fauve charbonné » (A+ ou Ay selon les auteurs)  se caractérise par la présence de poils bicolores Agouti (locus A,) C’est la robe « sauvage » typique de l’espèce canine et des animaux sauvages. La phaeomélanine ou pigment clair  ou fauve est à la base du poil, l’eumélanine ou pigment sombre est à l’extrémité. Le locus A modifie l’extension de l’eumélanine et de la phaeomélanine à la fois sur le poil et sur l’ensemble du pelage.

    • Le Léonberg paraîtra clair ou foncé selon l’importance de la distribution de l’eumélanine et de la phaeomélanine dans le poil. Cette distribution dépend du Locus E . (extension)

    • Le « fauve charbonné masque noir »  (A+,Em) concentre l’eulamine sur la face et plus généralement sur la tête et la laisse éparse sur la ligne du dessus et la queue.

    • Le locus C (coloration) affecte l’intensité de la pigmentation. Il y a réduction du nombre de granules pigmentaires : la couleur reste brillante.

  •  le sable charbonné  (A+,cch)  cch dilue le pigment fauve et le transforme en sable Il n’a pas d’action sur le noir ( ce qui pourrait expliquer les Léos sable avec un masque très noir)

    • Pour le locus D (dilution)  il y a agglomération des granules en paquets, cela réduit l’absorption de la lumière et fait apparaître la couleur plus pâle, plus terne, plus mates. Cette fois il agit sur l’eumélanine et de la phaeomélanine, donc le noir donnera du bleu, le marron du beige et le fauve du sable. La truffe sera moins noire.

     -

Les petites Muyres

Elles sont encore fatiguées par la vaccination. Elles n'ont pas envie d'aller dans le champ. A la place, elles vont passer un moment au calme dans la grande pièce avec moi.

En soirée après le repas, je vais prendre quelques photos pendant qu'elles se reposent.

 

Jolas

---

 

---

 

---

 

---

 

Jarouska

---

---

---

 

---

 -

23/07/2014

Jarouska et Haendel

 

Haendel et les petites

 

Jarouska

---

 

 

Jolas

---

 

---

---

 

 Jarouska et Jolas font une partie de la promenade en laisse

---

---

 

 

On peut admirer le synchronisme entre les petites et Michel

 

 

Elles font le retour sans laisse

---

---

---

 

---

 

  ---

 

Michel rattache les bébés avant de sortir du champ. Don Gio surveille.

---

 

L'enclos est ouvert et communique avec le jardin. Blue est couchée dans sa corbeille et semble dormir profondément mais dès que Jolas s'approche, elle entend un grondement sourd et elle s'aplatit aussitôt. Blue a du mal pour faire une sortie digne. La corbeille est très étroite, elle a de l'arthrose et elle doit surveiller que Jolas ne se lève pas. Elle part se coucher sous la tonnelle et la corbeille reste à disposition des petites.

---

 

---

---

 

---

 

Jarouska

 

---

---

---

 

 

Jolas

---

---

---

 

---

 

Jolas vient de découvrir Be Wa qui dort sur le banc. Elle aboie mais cela n'impressionne pas la chatte

 

Jarouska déguste les rosiers

 

Jolas le long de la route

 

Les petites muyres qui jouent avec Zélie à travers le grillage

---

 

---

 

-

24/07/2014

Vacances de Judoc, Jivago et Jazira du Berceau de la Muyre,  de Ganesh du Temple d'Artémis et de Zélie. 

Les photos sont prises essentiellement  par Patricia et elles sont facilement identifiables grâce à sa signature "Bacchus Cœur de Lion"

---

 

---

 

 

Le repas du soir

 

---

---

---

---

 

 -

25/07/2014

La promenade des 5 petits Muyres dans le champ

 -

Jarouska

 

Jazira

 

Jolas

 

de gauche à droite, Judoc et Jivago

---

---

---

---

 

---

   ---

   ---

 

   ---

---

 ---

 

Zélie a trouvé sa vocation : chien de troupeau ou chien de cirque. Elle passe de longs moments le long du grillage à regrouper les bébés  du côté droit ou du côté gauche. Elle fait aussi des démonstrations de sauts et de toupie.

  

---

 

 

Les bébés les plus rapides se retrouvent par dessus les plus lents et cela fait un joyeux micmac

 

---

 

---

 

---

 

---

 

---

 

---

---

 

---

 

---

 

---

 

---

 

 

Tard le soir, après le repas et au moment le plus calme, c'est la pesée des petits par Michel et Patricia

 

-

26/07/2014

La promenade avec les petits Muyres mais sans Zélie trop vive pour eux. L'arrivée se fait en laisse

 

Patricia tient Jivago, Thierry Judoc , Michel  Jolas (harnais rouge) et Jarouska (harnais noir) Christiane Jazira et moi je prends les photos

 

---

---

 

Arrivée au banc nous détachons les petits

Gluck et Jazira

 

Gluck et Jolas

---

---

 

---

 

 

Thierry et Judoc

 

Don Gio et Jivago

 

Haendel et Judoc

---

---

 

 

Jazira

 

Don Gio, Blue et Gluck commencent à leur montrer les coutumes du Pli

---

   

 

Les  2 et 4 pattes sont chargés de regrouper les petits pour le retour, chacun avec sa technique.

 

Blue et Gluck avec Jivago, Judoc et Jazira

---

  

 

Michel

 

---

 

Thierry

 

---

 

---

 

 

Don Gio

 

Ganesh

 

 

Don Gio, Michel et Jarouska

 

 

Patricia, Don Gio et Jivago

---

 

 

Christiane et Jazira

 -

27/07/2014

Nous avons lâché les petits Muyres dès l'entrée dans le champ, ils sont partis à l'aventure pour explorer

 

Don Gio

 

Haendel

---

 

Jolas en activité

 

Pour récupérer les petits monstres avant de quitter le champ cela n'a pas été facile. Lorsque Jarouska voulait bien avancer, Jolas se couchait et vice-versa. Elles ont trouvé cela très amusant

 

---

 

Le retour, avec les bébés bien encadrés

---

---

 

---

 

Dans l'après midi, Patricia brosse les chiens. Pendant ce temps, je fais les oreilles, enlevant des nœuds et nettoyant l'intérieur quand c'est utile.

Nous en avons profité pour mettre un collier au lieu du harnais sur les chiots et ils sont venus un par un se faire papouiller, étriller, manipuler dans l'enclos conjoint au leur. Ils ont apprécié et Jarouska en a même redemandé à grands cris

-

29/07/2014

Le temps est froid et pluvieux, j'ai remis un pull d'hiver. Pendant la nuit, je me suis levée pour voir si tout allait bien du côté des chiots.  Jarouska s'était mise à l'abri dans la pièce de leur enclos mais les trois autres avaient trouvé refuge sous la balancelle et dormaient à poings fermés. Judoc et Jivago entourant Jolas transformée en omelette norvégienne : avec un côté au chaud et l'autre directement sous la pluie qui s'infiltrait à travers le grillage. J'ai fait rentrer tout ce petit monde qui m'a suivi dans un demi-sommeil et s'est affalé sans discuter dans la pièce. J'ai fermé la porte et c'est Michel qui a été de service au petit matin pour les remettre dehors

Promenade avec les petits Muyres. Nous lâchons tous les 4 pattes

 

Jolas

 

 

Le retour à la maison, Don Gio et les petits muyres de nouveau tenus en laisse

---

---

 

Les petits Muyres

J'ai pris quelques photos en fin d'après midi, ils sont relativement calmes à ce moment là

 

Jarouska dort près du banc et Judoc est étalé de tout son long

 

Jarouska

---

 

 

Jivago couché près de la balance, Jolas contre la balancelle et Judoc près de la grille

 

Jolas a le museau sur la balancelle. Les petits ont déjà décortiqué les franges du coussin, j'espère qu'elle ne cherche pas une nouvelle occupation

 

Jivago

 

---

---

 

Jolas commence à copier les expressions grand nunuchon d'amour de Blue et Gluck

---

 

---

---

 

---

---

 

 

Judoc

---

 

---

---

 

 -

30/07/2014

Le repos après la promenade

Jarouska

 

 

Jolas

---

 

 

Jivago

---

 

Judoc

---

 

Patricia, Christiane et les petits Muyres qui, une fois reposés, s'agitent, explorent, jouent, goûtent les feuilles, coupent les petites branches... En bref, ils s'instruisent et ils s'occupent.

---

 

Christiane, la maman de Thierry, a beaucoup de succès avec les petits Muyres

---

 

---

 

 Don Gio regarde par dessus la demi-porte  de la cuisine, les petits viennent aussitôt

---

 

 

Jivago

 

Judoc

---

---

---

---

 

Le départ

Judoc

 

 

Judoc et Jivago

---

 

Après le départ des deux frères, nous avons tenu compagnie à Jolas et Jarouska qui pleurnichaient un peu. Cela n'a pas duré, elles sont vite parties jouer.

---

 

-

31/07/2014

Ce matin, elles ont fait un séjour dans la maison sans surveillance particulière de notre part. Il y avait Don Gio et Blue avec elles. Comme pour toutes les situations nouvelles, elles explorent tranquillement, obéissent au doigt et à l'œil aux demandes de Blue et Don Gio. Elles sont à l'âge où la découverte passe par la gueule, j'ai fait le tour de la maison en surélevant tout ce qui pouvait être dangereux pour elles.

 

L'autre nouveauté c'est le collier chainette métallique. Elles l'ont accepté sans difficulté et elles ont trottiné au bout de leur laisse jusqu'à l'entrée du champ où nous les avons laissées libre. Je profite de la rapidité de pose du collier coulissant pour leur demander "assis", "tête"(pour passer la boucle) et "au pied" quand c'est fini. Elles se prêtent volontiers à ce genre d'exercice.

 

Après la promenade, elles ont rejoint leur enclos pour se reposer car les bébés de cet âge ont besoin de beaucoup de sommeil et 4 adultes 4 pattes représentent trop de stimuli.

 

Il est 17h 30 elles dorment encore, elles avaient du repos à récupérer.

 

18h 30

Les petites sont réveillées et demandent à sortir de leur enclos. J'ouvre la porte et elles se précipitent dans la petite pièce des hirondelles. Don Gio dort dans le couloir et je range du linge dans ma chambre. Je les entends réclamer mais elles n'osent pas passer devant Don Gio pour me rejoindre.  Elles reviennent vers la demi-porte de la cuisine et réclament à grands cris en direction de Michel. Il vient les voir et au passage, il constate que la gamelle des grands est vide et il comble ce manque. Les petites se précipitent, mangent quelques croquettes puis repartent jouer  : ce n'était pas vraiment notre présence qui était désirée !

 

Don Gio et les petites

-

Page précédente   Page suivante