Accueil
Remonter
Haendel croissance
Haendel 2012-1
Haendel 2012-2
Haendel 2012-3
Haendel 2012-4
Haendel 2013-1
Haendel 2013-2
Haendel 2013-3
Haendel 2013-4
Haendel 2014-1
Haendel 2014-2
Haendel 2014-3
Haendel 2014-4
Haendel 2014-5
Haendel 2014-6
Haendel 2015-1
Haendel 2015-2
Haendel 2015-3
Haendel 2015-4
Haendel 2015-5
Haendel 2015-6
Haendel 2016-1
Haendel 2016-2
Haendel 2016-3
Haendel 2016-4
Haendel 2016-5
Haendel 2016-6
Haendel 2017-1
Haendel 2017-2

 

Haendel Désiré du Moulin d'Oreuse

Donna Del Lago du Pli du Soleil x Boïan Océane du Clos des Tzars de Montagne

Né le 23/03/2012

Année 2016

 

Page précédente   Page suivante

Janvier 2016

03/01/2016

Haendel se repose. Il a un petit problème de santé, une inflammation du fourreau.  Il a la mine de circonstance, style je suis un grand malade.

---

-

mais lorsqu'une voiture arrive, il retrouve tout son tonus.

 

---

-

Haendel ne s'était pas trompé quand il s'est inquiété pour Don Gio il y a quelques jours. Don Gio n'avait pas qu'une petite gastro il a aussi une vilaine grosseur sur le côté qui fait 14cm x18 cm.

-

04/01/2016

L'inflammation du fourreau est en bonne voie de guérison et Haendel se laisse très bien soigner.

-

06/01/2016

Michel a pris la direction de l'Ecole Vétérinaire de Lyon avec Don Gio et Haendel à 7 h ce matin. Il a aidé Don Gio pour qu'il monte sans effort dans la voiture, il  lui pose les pattes avant sur le bord du plancher du Kangoo, puis il soulève le postérieur, Don Gio avance un peu et tout se cale dans la voiture. Au tour de Haendel. Michel pose  les pattes avant sur le bord du plancher du Kangoo, puis il soulève le postérieur, mais Haendel ne bouge pas d'un pouce, si bien qu'il se retrouve les fesses largement au dessus du niveau de la tête mais cela ne change rien à son comportement : il reste là où Michel à dit !!!....

15h 30

Michel est de retour avec Haendel et Don Gio. Haendel a une prostate en bon état, je dois continuer les soins locaux .

-

07/01/2016

Les chiens sont contents d'être à nouveau ensemble. Michel est plongé dans un livre avec Gluck à ses pieds. J'ai Haendel couché contre mon fauteuil. Ce matin Blue est venue nous saluer avec une corde dans la gueule, un sourire jusqu'au oreilles (elle y arrive sans lâcher la corde) et un popotin qui faisait des 8.  Jolas et Jarouska sont affamées de câlins. Don Gio est heureux lui aussi, pourtant il n'y a aucun traitement médical mais, le simple fait d'avoir fait comprendre qu'il avait un gros problème semble apporter beaucoup à son moral. Je soigne l'œil de Gluck et le fourreau de Haendel. Blue se mordille les pattes car elle n'est plus le centre exclusif de mon attention, il va falloir que je sorte la brosse et le peigne pour lui donner la sensation d'être soignée elle aussi.

-

09/01/2016

 Blue a eu un gros coup de fatigue. Elle se plaignait auprès de moi, repartait, revenait en demandant des câlins, etc. Au bout d'un moment, épuisée, elle s'est couchée contre le canapé, pas loin de mon fauteuil. Haendel s'est précipité pour la materner. Il s'est couché le plus près possible en racontant sa vie, comme il sait si bien le faire.

---

 

-

Au bout d'un moment, il a eu envie de se détendre et s'est allongé, mais son corps a atterri sur les pattes arrières de Blue, provoquant un rugissement de sa part, tous crocs dehors. Moment de sursaut et d'incompréhension de la part de Haendel, qui n'en a pas quitté sa place pour autant, il a décidé de materner, il maternera envers et contre tout ! Expression "oups, j'ai fais erreur!" de la part de Blue.  Haendel s'est de nouveau allongé en faisant attention de ne pas lui coincer les pattes.

-

12/01/2016

-

13/01/2016

La croquette est bien là, cachée sous le menton

-

Un moment après, Haendel la libère  et elle se retrouve sur le côté à une petite distance de sa patte. C'est le moment qu'Opaline, malade, choisit pour venir la déguster. Elle ne craint rien. Haendel accepte de partager avec elle, et elle seule, sa sacro-sainte croquette, alors qu'il vole dans les poils de ceux qui veulent la lui prendre.

---

---

 

-

15/01/2016

---

 

---

Haendel est intéressé par les chevaux mais il reste à distance du groupe qui s'est formé.

---

---

---

---

---

---

---

---

-

Haendel photographié par Patricia

---

 

-

16/01/2016

Haendel soutient Blue quand elle a un petit coup de fatigue

---

 

-

20/01/2016

Gluck a l'estomac barbouillé depuis hier. Un coup de froid?.... Les conséquences des efforts qu'il a du fournir ces derniers temps pour être un chien hyper bien élevé? Je ne sais pas mais il n'est pas bien et il le montre. Haendel a voulu lui imposer sa présence,  compassionnelle c'est certain, mais bien encombrante c'est certain aussi. Conclusion, après lui avoir expliqué, une fois...deux fois....qu'il avait besoin d'espace et de calme (ce que Haendel n'était pas en mesure de comprendre tout à son application à vouloir le soigner et le soutenir moralement par de grands coups de tête)  Gluck a donné un coup de dent sur le front du petit bonhomme qui n'a rien compris à sa réaction

-

Il ne quitte pas sa place face à Gluck auquel il laisse bien peu d'espace de confort : il compatit et compatira envers et contre tout ! Depuis, ils sont couchés pattes dans pattes, une croquette relationnelle entre eux et Gluck lui lèche le dessus du crâne entre deux haut-le-cœur.

-

21/01/2016

Haendel soutient moralement Don Gio

-

 

-

22/01/2016

Haendel est de nouveau dans une petite nébuleuse mentale ou cerveau escargot de bourgogne mais cela n'altère pas ses neurones.

Jolas vient provoquer Haendel pour qu'il joue avec elle et les deux petits commencent à s'agiter. Blue, couchée en face d'eux, remet de l'ordre aussitôt : on ne joue pas dans la maison. Elle a raison, ce sont les consignes transmises de génération en génération pour que les chiens ne glissent pas sur le carrelage. Haendel semble réfléchir intensément pendant que Jolas comprend aussitôt et prend la mine contrite de circonstance.

-

 Les infos cliquètent au ralenti dans la  tête de Haendel

-

Il a enfin trouvé une solution : il va me faire un appel au jeu

-

Comme il est dans l'impossibilité physique de se mettre sur le dos et de se tortiller comme le font les autres chiens il adopte sa position maximum  de démonstration:  c'est un méga appel  pour jouer et en même temps, une excellente solution pour ne pas obéir à Blue : il est gagnant sur tous les tableaux.

-

24/01/2016

Dès l'entrée dans le petit bois, les chiens partent à toute vitesse derrière Dièse qui se prélassait sur le sol, se croyant à l'abri. Elle a eu tellement peur qu'elle est partie comme une flèche en direction de la route qu'elle a traversée sans regarder ni à droite ni à gauche. Heureusement il n'y avait pas de voitures. Elle s'est réfugiée de l'autre côté avec les vaches et les chevaux du voisin. Il n'y a pas eu un léo plus raisonnable que l'autre, même Blue était de la partie ! La barrière les a arrêtés mais ils étaient très excités. Ils ont donc continué à chercher un jeu possible du type, "on s'organise en groupe et on court derrière ce qui bouge". Bien sûr, ils n'ont pas hésité pour cela à passer dans tous les ronciers encore sur place. Non contents d'avoir des léos boueux, au poil feutré nous nous sommes retrouvés avec des léos porc épic et il a fallu enlever toutes les branches avec épines qui s'étaient entortillées dans leur fourrure

---

---

---

 

---

---

 

-

25/01/2016

De plus en plus souvent, sur le retour, j'ai Haendel qui épaule Don Gio (c'est Haendel qui décide et qui impose sa compassion)

---

 

---

 

-

---

 

-

Le petit jardin est l'endroit préféré de Haendel, celui où il se sent tous les courages.

---

---

 

-

27/01/2016

Gluck et Haendel guettent devant la fenêtre pour savoir quand nous allons partir en promenade

---

-

Haendel est le premier à entendre un bruit. Comme il ne le signale pas comme dangereux, les autres chiens ont vite compris : il doit y avoir du gibier derrière le grillage

---

 

---

 

-

Haendel écoute les bruits, un petit bout de langue sortant sur le côté

-

Avant de quitter le champ pour continuer dans le bois,  les chiens reviennent par petits groupes.

Haendel et Gluck

-

Chacun reprend ses habitudes, Haendel garde Don Gio

-

28/01/2016

---

-

Haendel et sa croquette

 

---

 

---

 

---

 

---

 

-

30/01/2016

 Don Gio a découvert une charogne et il va tout manger sous le regard des autres. Haendel est très tenté mais il reste sagement à sa place

---

-

Février 2016

03/02/2016

La pesée régulière me permet de voir si les chiens ne couvent pas un problème, tout amaigrissement important et rapide n'étant pas normal. Cela permet de voir aussi le moment où le chien âgé entre, par exemple, dans la période de fonte musculaire. Il faut majorer ou minorer les résultats en fonction de la saison et/ou des mues. Un léo campagnard qui fait une grosse mue peut perdre  jusqu'à 3 kg de sous-poil. Haendel pèse 73 kg. Il a pris 9 kg tout au long de l'année 2015, maintenant, il a un corps qui est en harmonie avec la dimension de sa tête.

Haendel et sa croquette

Il est un peu fatigué ou il a beaucoup sommeil, au choix., donc, la croquette est bien à l'abri entre les pattes. Il pourra se reposer en toute tranquillité

---

---

 

-

05/02/2016

-

06/02/2016

Je ne pense pas à le noter à chaque fois ou à le conserver sur photos, (oublie rectifié cette fois) mais, par rapport aux autres léos de la maison, Haendel se déplace ou écoute très souvent les yeux fermés ou très légèrement ouvert.

---

-

-

Est ce pour cela qu'il est bien plus à l'aise que tous les autres, seul, dehors, la nuit, sans lumière et qu'il le réclame dès que la nuit tombe Alors que ce n'est pas le chien le plus stable du groupe dans la journée?

-

Il y a beaucoup de vent, nous entendons les chasseurs qui appellent leurs chiens à coup de corne de chasse et les chiens qui aboient au loin. Jolas et Jarouska entraînent la meute dans la direction du bruit. Haendel, paniqué, est partagé entre, rentrer à la maison, rester à mi chemin, se réfugier contre moi comme un bébé en m'enlaçant les jambes.... Il adopte une situation intermédiaire, court en direction de la maison, s'arrête, revient, tourne autour de moi, repart un peu....

---

---

 

---

  

---

 

   -

Quand il est stressé et cherche d'où vient le danger, les yeux grands ouverts, les oreilles attentives, la tête dressée, bien campé sur ses pattes pour pouvoir prendre la poudre d'escampette, le fouet baissé mais pas soumis (ou sous lui) car il ne fait confiance qu'à sa décision pour choisir son refuge (moi, une distance de sécurité ou l'intérieur de la maison) je trouve qu'il correspond à la description du léo type du standard.

Un peu de toilettage pour améliorer ses formes et cacher ses défauts, un calmant pour minimiser son stress, un anti inflammatoire pour améliorer son déplacement et je me dis  en souriant qu'il serait un léo très présentable sur un ring.

---

---

---

---

---

---

 

---

----

-

Repos détente pour son dos, la position serpillère vrillée est très relaxante

---

 

-

09/02/2016

Nous avons des invitées. Haendel nous suit, pas trop intimidé, il a fait d'énormes progrès au niveau du comportement.

 

-

11/02/2016

-

Haendel est aux aguets, je vais nettoyer les oreilles de Don Gio. Quand il me voit préparer mon matériel, Don Gio cherche un endroit confortable pour lui et il se couche. Aussitôt, Haendel vient se coucher contre lui prêt à lui remonter le moral  et il commence à le lui expliquer en lui donnant des coups de tête affectueux auxquels Don Gio répond par des grognements. La compassion de Haendel est extrêmement envahissante même si elle part de bons sentiments. Avec tout cela, je n'ai pas intérêt à ce que Don Gio pousse  un mini mini gémissement sinon  Haendel démarre au quart de tour, console Don Gio, essaie de lui nettoyer les oreilles à ma place, se colle contre moi, pose sa tête contre la mienne....

-

14/02/2016

Les 3 mâles recherchent des rongeurs.

Haendel préfère rester à proximité de Don Gio qui sera plus patient avec lui

---

---

---

-

Dans le feu de l'action, Haendel redevient fidèle à lui même. Il oublie tout ce qui est autour de lui et pile quand il pense avoir trouvé quelque chose.

-

Dans ce cas, il devient inamovible  et Don Gio va devoir s'adapter pour continuer sa marche

---

-

19/02/2016

Le plus jeune des 3 mâles mais qui est devenu physiquement adulte. Il a été surnommé "tonton croquette" par Jo sur Internet et je trouve que cela lui va très bien.

 

---

---

---

 

 ---

 

-

Sous l'œil, les balafres indélébiles faites par les chats quand Haendel ne comprend pas qu'ils  n'aiment pas les câlins à grands coups de tête affectueux.

 

---

-

Son regard en coin qu'il a toujours eu et qui prend ma mesure discrètement, ce qui me fait penser qu'il est moins neu-neu et plus opportuniste que je ne le crois souvent.

  

-

Dièse miaule dans le bois. L'excitation  joyeuse du groupe et la conscience que ce n'est pas dangereux (Haendel a reconnu Dièse)  font que mon petit Haendel court se fondre dans le groupe et joue le meneur, ce qu'il a rarement l'occasion de faire en temps normal

---

---

 

---

 

---

---

 

-

-

21/02/2016

Blue  signale que Michel est fatigué. Elle prend l'expression adaptée à la situation mais elle délègue le soutien moral, ce qui est inhabituel. A voir le manque de motivation des plus âgés, je me demande si nous n'allons pas avoir un cours de responsabilité dans le groupe et je m'apprête à photographier Jolas ou Jarouska en action... C'est Haendel qui se présente timidement.  Gluck change de place, Blue s'éloigne, Don Gio regarde ailleurs, Michel se retrouve sous la surveillance du petit qui prend  aussitôt son travail très au sérieux.

-

-

Tellement au sérieux que Michel doit le pousser plusieurs fois pour que la garde rapprochée ne se termine pas sur ses genoux...

-

 mais c'est sans compter sur la détermination compassionnelle de Haendel

---

---

 

-

-

---

  -

---

-

Mentalement, Haendel a fait des progrès spectaculaires en un an mais la meute continue de le gérer comme un jeune léo et il continue à se comporter comme tel, pourtant il aura 4 ans dans un mois.

-

Je le trouve très "jeune adulte" sur cette série de photos mais chaque gros progrès s'accompagne d'un effet de balancier et je me suis retrouvée un moment après avec un léo/chiot de 2 mois d'âge mental, mordillant mes vêtements comme si j'étais sa mère et depuis cette expérience, il s'entraîne à me garder quand je suis devant mon ordinateur.

   

-

---

 

---

22/02/2016

Haendel et sa croquette

Aujourd'hui, Haendel n'est pas partageur et Opaline l'a bien compris. Elle demande

---

-

En principe, quand il détourne la tête c'est qu'il peut donner son autorisation mais, lorsque les parents éduque les chiots ils apprennent que cela n'est pas suffisant.

-

Opaline allonge le cou prudemment jusqu'au niveau de la croquette et à ce moment là, j'entends un très léger grondement de la part de Haendel : il vient de dire "pas touche"

-

Opaline fait marche arrière très lentement

-

Elle s'assoit de nouveau et Haendel remet sa truffe  contre la croquette en regardant Opaline : il confirme son refus.

-

Opaline tourne la tête, elle montre qu'elle a compris

-

 Elle peut choisir de rester couchée en face de lui

-

ou de faire semblant d'avoir découvert un autre centre d'intérêt ce qui lui permet de sauver la face et de partir dignement. C'est le procédé le plus souvent utilisé et c'est celui qu'elle va choisir.

-

Ce jour là c'était "non". Le lendemain, il a dit "oui" et Opaline a croqué la croquette à quelques centimètres de sa truffe. Je pense qu'il y a une nouvelle étape dans l'évolution de Haendel, il transmet à son tour, sur un sujet qu'il a eu beaucoup de mal à comprendre : savoir interpréter le signal d'empiétement dans la sphère privée et l'autorisation donnée d'y entrer ou non. Dans un groupe équilibré, cette autorisation est totalement arbitraire, elle doit dépendre de celui qui la donne et non pas du désir de celui qui en a envie ni être exigée par la force ou la position sociale. Haendel était bloqué dans sa bulle, il en sort, il communique, il transmet. Peut on se dire que si un 4 pattes peut le faire, on peut espérer qu'un humain bloqué dans son monde intérieur peut le faire lui aussi un jour?

-

26/02/2016

Sa position en retrait et méfiante vis à vis de Gluck laisse supposer qu'il y a eu un règlement de compte, ce qui a été le cas car je vais découvrir une belle trace de dents sur son front

 

-

je sépare les chien et je les mets au repos. Haendel s'installe aussitôt à côté de mon fauteuil, la tête sur le coussin. 

 

-

Dans l'après midi nous faisons une promenade dans le champ. Les bousculades sont oubliées.

 

-

Haendel et Gluck souvent inséparables après un moment de friction

-

27/02/2016

Haendel fait soigner son crâne et imite toutes les attitudes de Don Gio dans les mêmes circonstances (pour Don Gio c'est l'intérieur des oreilles car Gluck bave dedans plusieurs fois par jours). Dès que j'appelle Haendel, il vient, s'installe dans le coussin préféré de Don Gio, prend la même position, les deux pattes avant jointes et débordants du coussin, la tête posée dessus. Les deux coupures liées au coup de dents sont franches, propres et se referment assez vite. Les soins sont plutôt symboliques. J'utilise un peu de sérum physiologique, je tamponne avec un coton à démaquiller et je mets une noisette de Bétadine gel. Bien sûr il  faut présenter, tout ce que j'utilise et Haendel renifle consciencieusement avant de donner son autorisation par un petit léchou sur les emballages.

-

 

---

 

---

 --

 

---

 

---

---

  

-

Page précédente   Page suivante