Accueil
Remonter
Haendel croissance
Haendel 2012-1
Haendel 2012-2
Haendel 2012-3
Haendel 2012-4
Haendel 2013-1
Haendel 2013-2
Haendel 2013-3
Haendel 2013-4
Haendel 2014-1
Haendel 2014-2
Haendel 2014-3
Haendel 2014-4
Haendel 2014-5
Haendel 2014-6
Haendel 2015-1
Haendel 2015-2
Haendel 2015-3
Haendel 2015-4
Haendel 2015-5
Haendel 2015-6
Haendel 2016-1
Haendel 2016-2
Haendel 2016-3
Haendel 2016-4
Haendel 2016-5
Haendel 2016-6
Haendel 2017-1
Haendel 2017-2
Haendel 2017-3
Haendel 2017_4

 

Haendel Désiré du Moulin d'Oreuse

Donna Del Lago du Pli du Soleil x Boïan Océane du Clos des Tzars de Montagne

Né le 23/03/2012

Année 2015

Page précédente   Page suivante

Septembre 2015

02/09/2015

 

---

 

---

-

03/09/2015

Haendel

---

---

 

Haendel et Jolas

 

-

04/09/2015

Petite promenade en plein soleil mais le fond de l'air est frais. Nous voyons au loin notre voisin passer le tracteur dans son champ. Jolas marche aussitôt dans sa direction, le fouet relevé, bien droite sur ses aplombs, suivi par Gluck et Don Gio. Je me retourne, Jarouska arrive avec Blue et Haendel est en dernier mais il vient quand même.  Nous regardons derrière le grillage le travail effectué puis je fais demi tour, Haendel à côté de moi et Gluck un peu en arrière. A ce moment le tracteur fait un mini bruit de grincement qui  déclenche un mouvement de panique chez Haendel. Il s'élance tellement vite en direction de la maison qu'il s'emmêle les paluches et s'étale de tout son long sur le sol.  Toujours paniqué il se relève mais cette fois,  il est dans la direction du bruit  et museau à museau avec Gluck .  Je ne sais pas ce que Gluck comprend mais le voilà qui ronfle, Haendel en fait autant, je les calme et nous continuons le retour vers la maison au pas.

-

06/09/2015

Haendel  est en avant du groupe. Il entend un bruit et le signale.

-

Bruit confirmé par Don Gio. Le groupe rejoint Haendel  et se déploie en éventail. Don Gio ferme l'extrémité gauche. Sur sa droite, un peu plus loin, Gluck est sur la même ligne avec Jarouska, Blue est légèrement en arrière, Jolas arpente vers la droite et Haendel est le plus en arrière, à moins que les chiens nous considèrent comme le dernier rang.

 

 -

A part Haendel qui reste statique, les chiens vont adopter le mouvement de rotation habituel quand il y a une forte tension, comme si chaque position, plus ou moins intense nécessite une alternance pour que le groupe puisse rester au maximum de sa vigilance.

 

 

ils vont compenser le fait d'être un petit groupe en balayant une surface plus grande le long du grillage. Un dernier moment d'attention pour Gluck et Haendel

---

07/09/2015

Le confort de vie de Blue est rarement envahi par les autres 4 pattes mais elle tolère la présence pot de colle de "Haendel-nounou".

---

-

Don Gio a délégué une partie de son rôle de chef de meute à Gluck qui est un impulsif  et insuffisamment sûr de lui. Il doit donc affirmer son autorité par la contrainte en couchant au sol tout ce qui lui résiste Sa position dans le groupe est enviée par Jolas et depuis peu contestée par Haendel avec qui il s'explique à grand renfort  de positions et de sons démonstratifs dans le seul but de l'impressionner

-

Haendel, 3 ans 1/2 :  68 kg. C'est son poids de forme.

Haendel est la surprise positive de cette année. Depuis l'arrivée des petites Muyres, Jolas et Jarouska  puis  sa torsion d'estomac , Haendel semble sorti de son monde intérieur et progresse à pas de géant, que cela soit physiquement ou mentalement. Il n'a plus cette odeur forte et désagréable qu'il avait  depuis son tout jeune âge, odeur qui s'est estompée progressivement pour revenir après son opération puis  disparaître.  Récemment il a trouvé sa fonction dans la meute, il est un "léo-nounou" et un" léo-dépisteur-de- bruits" (il a une ouïe très fine), et, depuis, il n'accepte plus que Gluck le domine et le lui fait comprendre. Cela donne quelques prises de bec sans gravité, juste, un peu de roulage d'épaules. mais sans plus, car Haendel commence à intégrer les signaux canins d'apaisement.

Il joue  ou dort avec Jolas et Jarouska, nous fait des démonstrations de joie, essaie de se mettre sur le dos sans y arriver et rêve, ce qui est nouveau...

-

12/09/2015

Il est sur le qui vive mais il prend sur lui et ne se précipite pas dans mes jambes ou en direction de la maison

 

Je pense qu'il a la meilleure oreille du groupe, il entend de façon très fine.

 

 

Maintenant, au lieu de paniquer, il commence à essayer de décrypter et de faire le tri parmi les différents sons.

---

 

---

 

---

 

 ---

---

 

 

 Il va se mettre en protection de Blue

---

13/09/2015

Haendel et Gluck, deux types de léos bien différents.

-

Haendel monte la garde

---

 

---

---

 

---

 

---

 

---

14/09/2015

Haendel est de garde pendant que les autres se reposent. Il fait cela très sérieusement.

-

18/09/2015

Haendel 3 ans1/2

J'ai demandé à Régine,  "docteur vétérinaire ostéopathe attitrée de Haendel", de passer le voir pour qu'il aborde l'automne et l'hiver dans les meilleures conditions physiques. J'ai constaté beaucoup de progrès chez Haendel, cela m'a été confirmé par Régine.

Progressivement, depuis 6 mois, il est devenu, mentalement, un léo à temps complet tout à fait "normal ". Physiquement, il semblerait avoir éliminé une grande partie des tensions qui s'étaient installées au cours de sa croissance, par conséquent, il est revenu  aux  problèmes déclencheurs du départ. Une tension sur l'arrière gauche compensée en diagonale par la patte avant droite qui sert d'appui pour soulever le corps. Ce n'est pas situé au niveau des hanches mais sur la corde du jarret et sur les doigts. Cela pourrait avoir comme origine un défaut de construction congénital ou héréditaire,  par exemple, la corde du jarret plus courte sur l'arrière gauche (d'où le crochetage plus ou moins prononcé contre l'autre patte quand il se déplace), et, certainement,  un problème accidentel sur les doigts de la même patte sur lesquelles la maman (ou autre ) a peut être marché, ce qui est très courant  dans une portée et qui peut aller "d'aucune séquelle" à "un chien qui marche sur 3 pattes par la suite". L'ostéopathie lui a été extrêmement profitable.

-

20/09/2015

Première action de Gluck pour fêter son anniversaire : il vient de flanquer une trempe à Haendel qui l'a bousculé en rentrant tout excité devant lui dans le champ. Ils sont partis tous les deux dans les fourrés, comme cela on ne les voyait pas et par conséquent ils n'étaient pas en faute (ils n'ont pas le droit de rouler des épaules devant nous).

Quand ils sont revenus,

---

-

Ils étaient trempés par la rosée et l'eau qui stagnait dans le fourré et  bavouilleux  au possible mais assez contents d'eux. Je regarderai les dégâts plus tard. En général c'est sur le dessus du crâne de Haendel et cette fois, peut être dans la gueule de Gluck car il mâchouille (une dent cognée?) mais rien qui saigne sur l'un comme sur l'autre. A part cela, ils deviennent inséparables dans la journée.

-

-

Haendel entend les coups de feu des chasseurs

 

---

-

21/09/2015

Visite de Patricia, Thierry, Judoc et Jivago

Quand nous allons dans le champ, nous conservons le système promenade en laisse pour Gluck, Haendel, Judoc et Jivago, les autres étant libres.  La laisse de Gluck est symbolique, c'est simplement pour lui dire qu'il ne faut pas transformer ses invités en galette. C'est une restriction très symbolique, il est évident que si les chiens avaient envie de se bagarrer cela ne les arrêterait pas, mais cela calme l'ensemble de la meute, même le comportement des filles qui sont en liberté

Haendel préfèrerait ne pas avoir de collier mais il est mis sur le même plan que Gluck pour éviter une réaction de jalousie de la part de ce dernier.

 

---

---

 

---

---

-

Les surveillances complémentaires

 

---

---

-

22/09/2015

Avant de repartir, Thierry avait envie de se reposer un peu. Il va donc s'allonger sur le canapé où je fais souvent la sieste pendant que les chiens dorment autour. Haendel se comporte comme avec moi. Il  devient attentif, se déplace et vérifie les intentions du 2 pattes

-

Puis il s'assoit en s'appuyant contre le canapé

-

et se couche lentement. Il ne bougera plus de là, tant que Blue ne donnera pas le signal,  empêchant les autres chiens de déranger la personne qui dort

---

Michel s'installe à son tour dans le canapé

 

-

Blue exprime aussitôt un besoin de communiquer en poussant des petits gémissements. Elle rejoint Michel à peu près en même temps que Velours, et se fait câliner. Puis elle repart.

-

Haendel se prépare

---

-

Il rejoint Michel à son tour

-

Puis se couche à ses pieds, Michel restant assis

-

Une fois Michel debout, Haendel décide de prendre sa place, Be bop s'installant sur le bras du canapé à côté de lui. Haendel doit bien savoir qu'il n'est pas tout à fait dans son droit (Michel n'accepte pas que les chiens montent sur le canapé) mais il le fait quand même et prend l'expression d'un petit bébé soumis. Expression qui, en général, désarme un chien mais pas obligatoirement un humain qui n'a pas les mêmes codes.

---

24/09/2015

Le nouveau jeu.

Avant  d'entrer dans le champ, Jarouska commence à piauler dans les aigus et à sauter comme une puce sur les garçons. Don Gio essaie de la poursuivre en claquant des dents comme le fait Blue quand elle veut se faire respecter, mais il n'y met pas suffisamment de conviction et cela ne l'intimide absolument pas. Haendel trépigne sur place, raconte sa vie et fait tout ce qu'il peut pour exciter Gluck. Jolas et Jarouska franchissent  la porte ventre à terre en se bousculant. Elles sont suivis par les 3 garçons. Ils prennent sur la gauche, foncent dans les buissons, et là, j'entend un rugissement, c'est Gluck qui couche Haendel et le maintien au sol. Ensuite ce sont les deux chiens qui dialoguent dans le langage "rouleur d'épaules". Quand ils me rejoignent, au bout d'un moment, Gluck et Haendel sont les meilleurs copains du monde mais Haendel a des petites blessures de guerre sur la tête : une trace de dents sur un sourcil ou entre les deux yeux ou un décapage de joue (très propre)

-

Haendel

   

---

---

 

-

25/09/2015

Haendel et Gluck sont entrés dans une phase d'imitation réciproque. Haendel a bien regardé comment Gluck me fait un câlin ou une demande quand je suis assise devant l'ordinateur. Mais, là où Gluck, pose sa tête contre moi ou  soulève une fois mon bras  pour le faire passer sur son dos, Haendel le fait ad libitum, à grands coups avec son front, bruyamment et trépignant de joie parce qu'il sait faire.

De plus en plus souvent je trouve aussi, Haendel et Gluck côte à côte avec une grosse croquette entre les pattes. Si j'essaie de prendre l'appareil de photos, Gluck, mal à l'aise,  avale sa croquette rapidement et se lève, il ne reste plus que Haendel

-

Dans le champ, Haendel monte la garde avec Don Gio

 

ou avec Jolas

 

ou tout seul

-

26/09/2015

Haendel

---

---

 

---

 

---

 

---

 

---

27/09/2015

Haendel et sa croquette

Au réveil, j'aperçois Haendel dans le petit jardin. Il est couché. Jolas et Jarouska sont couchées en face de lui . Le centre d'intérêt est la croquette posée en évidence entre les 3 museaux.

 Haendel semble être d'humeur partageuse, je préfère ne pas les déranger.

-

Un moment après, Haendel est dans la maison et cette fois il a deux doudou : sa croquette et une corde.

-

Je ne sais pas si la présence de la corde est à son initiative ou s'il s'agit d'un cadeau, les chiens sont dans une période d'échanges  assez intense au niveau comportemental et souvent cela inclut aussi des trocs.

Haendel réalise que je l'observe

-

Il change de position et montre qu'il est content

 

-

 Il va ensuite se coucher et faire un semblant de roulage sur le côté comme le font les autres chiens pour montrer qu'ils sont heureux.

 ---

-

En soirée, je vérifie qu'il n'y ait plus de chats et de chiens dans la grande pièce et je ferme les portes. Il reste en accès pour les 4 pattes, notre chambre, le couloir et la pièce des hirondelles avec sa porte ouverte sur le petit jardin. Comme Blue et Haendel sont encore dans la grande pièce, je leur demande de se déplacer. Blue le fait facilement mais Haendel est inquiet, il ne veut pas se lever et, comme j'insiste, il montre du museau sa croquette posée à côté. Je prends la croquette dans ma main et le voilà debout, frétillant, qui suit la main-croquette. Arrivée dans la pièce des hirondelles je lui donne la croquette, il la prend dans sa gueule et se pose à l'endroit identifié par le cadeau.

-

29/09/2015

L'intégration d'un chien dans notre meute est accompagné d'échanges, j'appelle cela des cadeaux. En général  chaque chien de la meute  fait son cadeau  personnalisé au petit nouveau  qui est dans une tranche d'âge entre 6 mois et 1 an. Les cadeaux peuvent être un objet préféré qu'il aura le droit de mordiller (Blue offre une corde) , un comportement  (comment courir derrière le chat en trottinant, réveiller le maitre en douceur en lui mordillant les doigts de pied, monter la garde.... ) une situation (prêter sa place favorite, montrer comment passer sous le grillage car le maitre a interdit de passer par dessus...) etc....Le petit jeune, observe, prend son cadeau avec tous les signes de politesse canine et, en échange, il se coule dans le groupe à la place indiquée puis il applique de façon hyper démonstrative son nouveau rôle. C'est l'époque où le jeune chien autorisé à monter la garde va signaler le moindre papillon qui vole et se lancer à sa poursuite suivit par les adultes au petit trot, qui lui font croire qu'il a bien travaillé.

 

Pour un chien adulte qui arrive en invité pour plusieurs jours ou qui est intégré tardivement, c'est un peu plus complexe car il a déjà une personnalité, des acquis "culturels" différents. Chaque chien, chaque meute a sa propre expérience, son propre langage, une sorte de patois local, un savant mélange de signaux canins classiques + la transmission, quelques fois sur plusieurs générations, de codes propres à ses ancêtres + une adaptation du comportement de "ses" humains.  La plupart du temps, le nouveau passe par une phase d'observation, puis, d'adaptation ou d'opposition, il peut déprimer ou chercher à montrer sa bonne volonté. C'est souvent lui qui a l'initiative des cadeaux après avoir bien observé ce qui se fait ou pas. Il va monter la garde deux fois plus que les autres et  si un autre invité canin arrive, il est capable de lui voler dans les poils pour bien montrer que cet inconnu ne fait pas partie du groupe. Il arrive qu'un chien né chez nous et qui revient en vacances, même si ce n'est qu'une ou deux fois par an, donne l'impression qu'il est dans "sa deuxième maison". Par exemple, quand China arrive chez nous,  elle connait tous les codes et elle prend sa place le plus naturellement du monde et sans la moindre contestation de la part des habitués.

 

Haendel a eu, et a toujours, un statut particulier dans notre meute par son comportement atypique. Depuis qu'il progresse à pas de géant les attitudes se modifient et, à 3 ans, il a enfin droit à ses cadeaux d'introduction comme s'il était un jeune chien. Lui même offre des cadeaux comme un nouveau venu qui s'installe. Il a une place bien à lui dans le groupe, il commence à partager son doudou-croquette (faut pas abuser quand même et le prendre sans autorisation) il l'offre  de préférence à Jolas ou Jarouska ou à moi (j'en ai de temps en temps une petite déposée contre mon fauteuil). Aujourd'hui, Don Gio lui a montré comment tétouiller un tapis, (c'est son activité favorite) et Haendel s'est bien appliqué à reproduire les gestes.

 

-

Don Gio avait déjà essayé de transmettre son savoir, mais Haendel (comme Jolas et Jarouska actuellement) n'avait pas bien compris la différence entre tétouillage et déchiquetage, et les peluches  gardées intactes par Don Gio  depuis sa naissance, étaient parties à la poubelle. Les couvertures elles sont définitivement ajourées, vestiges de cette première époque d'apprentissage.  Maintenant c'est intégré pour Haendel. Il sait même prendre l'air hyper malheureux

-

La position repos compatible avec la croquette-doudou semble peu compatible avec la couverture trop volumineuse.

---

-

Mais Haendel va bien trouver une formule perso

_

Octobre 2015

02/10/2015

Haendel et Gluck

---

 -

04/10/2015

---

-

 Les chiens à clochettes ont poussés comme les champignons et courent tout autour du grillage à l'extérieur du champ à la recherche de faisans. Mes chiens courent tout autour du même grillage, mais  à l'intérieur. Je préfère rentrer et je divise mes chiens en deux groupes. Je rentre Blue et Don Gio pour qu'ils ne se fatiguent pas à courir après les chiens de chasseurs et Haendel  avant qu'il ne m'explose la vitre car il fonce ventre à terre en direction de la maison, seul endroit sécurisé à son avis quand il y a trop d'imprévus.

-

06/10/2015

---

 

---

---

---

 

---

---

  

---

---

07/10/2015

Haendel est de garde pendant que les autres s'amusent.

---

 

-

Il prend ce travail très au sérieux mais j'ai l'impression que cela le rend particulièrement anxieux.

---

-

Il a un piètre odorat et son comportement donne souvent l'impression  qu'il faudrait lui acheter des lunettes pour myopie mais au niveau audition c'est du 200%. Il entend tout, même ce qui est très loin et il passe son temps à analyser, cataloguer, comparer etc. C'est un excellent chien avertisseur, les autres peuvent graduer les risques en fonction de son attitude.

---

-

  • Il ne bouge pas = rien que du connu, on continue à s'amuser

  • Il sursaute = Don Gio ou Blue vérifient discrètement  en levant la tête mais sans plus

  • il panique modérément = chouette!! Peut être un faisan? un tracteur? un chien?.....Gluck, Jolas et Jarouska se préparent en frétillant

  • Il se précipite ventre à terre en direction de la maison = une nouveauté!!! les chiens foncent dans la direction de son regard et Jarouska aboie toute excitée

  • Il me saute dans les jambes (à défaut des bras) , il entoure ma jambe avec ses pattes comme s'il était un bébé orang outang  = peut être un danger, les chiens regardent les anciens et calquent leur attitude sur eux

   -

---

 

---

 

---

08/10/2015

Haendel et sa croquette

 

---

Haendel avec ses tentatives épisodiques d'ajouter une corde à son arc

---

09/10/2015

Haendel

---

 

-

17/10/2015

-

18/10/2015

Haendel écoute tous les sons, il est le premier à signaler les chasseurs.

-

-

Les chiens arrivent aussitôt et cherchent

-

Les sons s'éloignent, les chiens reprennent leurs occupation, Gluck continue de veiller sur son groupe, Haendel reprend son rôle de vigie

-

23/10/2015

Haendel 3 ans 1/2 a encore la barbichette sous le menton, Gluck 4 ans a déjà la crinière

 

---

 

-

Haendel

-

Aujourd'hui pas de croquette mais la couverture-doudou de Don Gio.

Don Gio lui a indiqué plusieurs fois comment tétouiller une couverture sans la manger,  et, depuis quelques temps Haendel est tout heureux de montrer qu'il sait faire. Il commence par se précipiter vers Don Gio qui tète et  il use de tout son charme (petits bonds, coups de museau, pleurnichements, station couchée museau contre museau, pattes contre pattes) jusqu'au moment où Don Gio change de place en ronchonnant. Haendel reprend la position exacte de Don Gio et refait les même mouvements de façon compulsive au point que son museau en est tout plissé.

---

 

-

25/10/2015

Nous avons une visite. La surprise de la journée c'est Haendel avec ses progrès. Lui qui est très méfiant avec les personnes qu'il ne connait pas, il a trouvé que l'ambiance était bonne.

-

Il nous a accompagné partout

-

30/10/2015

Haendel

---

---

Même s'il s'agit du coussin de Blue, (c'est elle qui l'utilise le plus souvent), tacitement, un code s'est établi, le coussin appartient au premier installé et un autre ne peut se mettre avec lui dedans que s'il donne son accord. Blue donne facilement son accord aux chats mais elle ne veut pas être dans la position du demandeur. D'un autre côté, elle ne peut pas déloger Velours manu militari , cela ne se fait pas.  Elle réclame son coussin, piétine et gémit, va du coussin "occupé"  à mon fauteuil pour me faire constater qu'elle ne peut pas se coucher.  Je n'interviens pas. En désespoir de cause, elle se couche sur le tapis en face avec de gros soupirs et un air malheureux.

Haendel vient toujours en aide chaque fois qu'un chien semble être malheureux ou avoir mal, il a une âme de nounou. Il a compris le désir de Blue mais il n'a pas intégré la subtilité de "je veux rester le leader". Gentiment, il se dévoue et montre à Blue comment il faut faire. Il va rentrer dans le coussin en appliquant les codes de respect liés au chien "dominant" : demander l'autorisation, marcher lentement, baisser la tête, regarder ailleurs et passer à l'arrière de la tête et pas à l'avant. Il va donc faire une gymnastique prudente mais pas facile pour essayer de se glisser entre le meuble et l'arrière de la tête de Velours. Elle doit comprendre ce qui se passe car elle ne bouge pas pendant que Haendel passe comme il peut, mais elle est plutôt crispée. Ensuite, il se couche lentement, face à Blue,  toujours avec une expression de chien soumis

-

Velours se détend et se rendort. Haendel a bien expliqué, Blue devrait apprécier !

 

-

31/10/2015

Haendel observe Gluck.

-

Il comprend qu'il a trouvé quelque chose de bon  et le voilà qui se met à chercher lui aussi, tellement attentif qu'un petit bout de langue sort sur le côté.

-

Il ne s'est pas trompé. Gluck s'éloigne en catimini, du moins il essaie.

Je suis toujours étonnée de voir à quel point les chiens peuvent modifier leur volume. Ici, Gluck compacte son corps, avance sur la pointe des pattes et contracte sa gueule (il doit y avoir un rongeur dedans) au point de donner l'impression que sa tête à diminué de moitié. Les chiens (comme beaucoup d'animaux) peuvent diminuer leur volume visuel quand ils sont stressé, malades ou comme dans ce cas, lorsqu'il ne veulent pas être remarqués. Il peuvent augmenter le volume lorsqu'ils sont heureux ou lorsqu'ils veulent impressionner. Haendel copie la même attitude mais pour lui, compacter la tête, c'est mission impossible

-

Le rongeur gobé, Gluck reprend un format normal et il repart accompagné par Haendel

-

Page précédente   Page suivante