Accueil
Remonter
Haendel croissance
Haendel 2012-1
Haendel 2012-2
Haendel 2012-3
Haendel 2012-4
Haendel 2013-1
Haendel 2013-2
Haendel 2013-3
Haendel 2013-4
Haendel 2014-1
Haendel 2014-2
Haendel 2014-3
Haendel 2014-4
Haendel 2014-5
Haendel 2014-6
Haendel 2015-1
Haendel 2015-2
Haendel 2015-3
Haendel 2015-4
Haendel 2015-5
Haendel 2015-6
Haendel 2016-1
Haendel 2016-2
Haendel 2016-3
Haendel 2016-4
Haendel 2016-5
Haendel 2016-6
Haendel 2017-1
Haendel 2017-2

 

Haendel du Moulin d'Oreuse

Né le 23/03/2012

 

Page précédente   Page suivante

 

03/01/2013

Séance d'ostéopathie et résumé des problèmes de croissance

 

Aujourd'hui, séance mensuelle d'ostéopathie pour Haendel avec Régine, sa vétérinaire préférée .Il s'installe confortablement et ne change pas d'endroit pendant toute la séance.  Il présente l'autre côté en pivotant sous lui. Il participe complètement, il sait que cela lui fait du bien.

 

Les photos sont sans flash pour ne pas déranger la séance parce que cela attire l'attention de Haendel. Au fur et à mesure de la séance, il indique quand cela lui convient ou pas.

 

Normalement, je fais intervenir l'ostéopathe de façon ponctuelle quand un léo a un traumatisme mécanique. Par exemple, lorsque Blue s'était foulée une patte ou lorsque Tsiouydi avait de très grosses difficultés pour se déplacer après sa césarienne, l'arrière étant bloqué (mauvaise position pendant l'anesthésie?...). Je préfère cela à l'utilisation systématique d'anti inflammatoire et le résultat est bien meilleur. Pour Haendel, c'est différent. Dès son arrivée à la maison, il avait une patte arrière qui crochetait l'autre et quelques petites difficultés pour se lever mais que j'ai mise sur le compte de problèmes de bébés. Mon vétérinaire, au moment de la vaccination a fait les mêmes constations.

 

Lors du début du boum de croissance vers 5 mois, lorsque, les dents qui changent, le vermifuge et le début de la poussée en hauteur coïncident et pompent sur le calcium, les déséquilibres se sont très fortement accentués. Il y avait un manque évident de musculature sur la cuisse gauche et de la laxité sur les poignets qui supportaient l'essentiel de la traction pour se lever.

J'ai attendu qu'il ait 6 mois et Haendel a eu sa première séance chez un ostéopathe pour faire un état des lieux que vous pouvez voir dans le bas de cette page http://journal2012.lejournaldupli.fr/dossiers2/120928.htm    Régine n'était pas disponible à ce moment. J'écrivais :

"En général, chez les léos, c'est à partir de 5 ou 6 mois (au début de la croissance) que les problèmes de santé latents se précisent et c'est vers 10 ou 11 mois (fin de cette méga croissance) qu'ils explosent ou s'estompent. Haendel n'échappe pas à cette règle. Ses petits problèmes d'aplombs se sont accentués, il boite sévèrement et il a des difficultés pour se lever. L'ostéopathe a constaté une inflammation au niveau de la hanche gauche et une attitude similaire à celle des "bébés nageurs". Comme il compense pour se soulager, des répercutions sur le reste de sa structure s'installent. Il devrait avoir une autre consultation dans la première quinzaine d'octobre. A part cela c'est un léo au caractère coquin et charmeur qui a décidé qu'il mettrait Blue dans sa poche un jour et qui tente sa chance régulièrement."

 

Pour les séances suivantes, Régine est venue à la maison le 9 octobre 2012. J'ai noté sur cette page http://journal2012.lejournaldupli.fr/dossiers2/121011.htm  le compte rendu des 2 vétérinaires ostéopathe.

 

Régine a continué les manipulations en douceur les mois suivants. Il est en progrès, il se muscle bien, les poignets sont plus solides, il rééquilibre son poids entre son côté droit et son côté gauche. Régine espace le prochain rendez vous. A moins d'une dégradation imprévisible, elle ne viendra que dans 1 mois 1/2.

 

04/01/2013

Haendel a beaucoup dormi après sa séance d'ostéopathie et, après une nuit de repos, il est en forme. Il guette les voitures et cette fois, il aperçoit même un camion. C'est le bonheur! cela me permet de voir que son train arrière va bien mieux.

 

05/01/2013

Ce matin, le retour de promenade se fait groupé, les deux jeunes contre moi. Je m’arrête, fais un câlin à Gluck agrémenté de petits mots doux. Je passe à Haendel, câlin sur la tête, petits mots doux, Haendel me regarde dans les yeux, veut faire un petit bisou et tout doucement, le voilà qui se dresse sur ses pattes arrière. Sa tête se rapproche et au fur et à mesure qu’il réalise sa position, ses yeux s’arrondissent de stupeur, il n’ose plus bouger. Je le félicite, l’aide à redescendre en douceur. Pour comprendre son ahurissement, il faut savoir que c’est la première fois qu’il peut prendre cette position, la séance d’ostéopathie d’avant-hier porte ses fruits. Il peut enfin prendre appui sur ses deux pattes arrières et son dos est assez fort et droit pour le tracter vers le haut

 

08/01/2013

Gluck et Haendel associés face à Blue

 

Gluck et Haendel montant la garde

---

 

11/01/2013

 

Il a toujours son expression de bébé quand il vient demander un câlin, yeux énamourés et gros pif!

 

14/01/2013

Haendel a décidé qu'il était temps de tailler les rosiers : j'espère qu'il a la "gueule verte", je saurai cela cet été.

 

15/01/2013

Haendel veut dormir avec Be Bop

 

16/01/2013

Sa croissance continue tout doucement, il pèse 61 kg et mesure 76 cm.

 

17/01/2013

Haendel a besoin de câlins, sa patte avant droit lui fait mal. C'est celle qu'il utilise en permanence pour tracter ses 61 kg, je le soupçonne d'avoir une tendinite. Valki, comme à son habitude, sert de nounou

 

19/01/2013

Promenade du matin et au retour, je mets Don et Gluck dans le petit jardin, Haendel dans la maison pour qu'il se repose car il boite et les femelles restent sur le grand terrain. Haendel en profite pour monter la garde

 

20/01/2013

Haendel boite pas mal, il a les muscles contractés, il pèse de tout son poids sur l'avant

Je le masse le soir et dès que la promenade est finie il rentre. Il n'apprécie pas d'être séparé de Gluck, il a  cherché un moyen de rester avec lui, il pose les 2 pattes avant sur le meuble qui est devant la fenêtre et comme cela ils peuvent se contempler. Je peux donc dire que son dos est bien débloqué

 

21/01/2013

Vasthi fait un cadeau à Haendel, cela veut dire qu'elle l'accepte. Elle lui montre comment réclamer en aboyant

Haendel a bien apprécié le cadeau

 

22/01/2013

Don Gio et Haendel

 

23/01/2013

 

Haendel a 10 mois. Il pèse 61 kg et mesure 76 cm, cela sera sa taille d'adulte.

 

 

Au retour de la promenade du matin je le sépare des autres et le garde un moment dans la maison avec moi. J'en profite pour le photographier. Il participe à la séance avec beaucoup de sérieux, le museau barbouillé d'argile mais très professionnel  dans l'attitude

Les photos en gros plan me permettent aussi de détailler l'état de santé des chiens. Pour Haendel, par exemple :

  • il a de l'argile collée mais aussi du poil râpé pendant qu'il fouille dans le sol. Par précaution, je vais nettoyer le museau et désinfecter avec un peu de Bétadine même si cela n'est pas indispensable.

  • les ongles du milieu sur les pattes avant sont plus courts, surtout sur la patte droite. Il doit "buter" et râper le bout de la patte en se levant trop vite... ou en marchant... ou en courant? Cela explique une partie de ses boiteries : il a mal aux doigts ....ou il a encore de la laxité sur son poignet qui revient trop lentement.... ou qu'il porte trop sur l'avant....??? De toute façon c'est une indication d'inconfort. Je le signalerai lors de la prochaine venue de l'ostéopathe et en attendant, je masse pour décontracter l'ensemble de la patte

  • au niveau mental, il est bien dans ses baskets.

 

Je le considère encore comme un bébé surtout quand on se fait de gros câlins (peut être son statut de petit dernier?). Je ne suis pas la seule, Gluck et Don Gio sont encore très protecteur avec lui et continuent à lui apprendre plein de choses, comme patauger (cela semble important comme transmission!) Haendel est un jeune chien qui écoute bien les leçons des plus grands, même s'il n'aime pas l'eau,  il patauge donc avec application et sérieux, de préférence dans les plus petites flaques.

 

Il a une ouïe très fine, c'est un bon chien avertisseur.

 

24/01/2013

Gluck et Haendel sont séparés pour que le petit se repose. Gluck est collé à la fenêtre et regarde dans la maison. Haendel, dedans,  essaie de se rapprocher le plus possible de lui. Il  se soulève discrètement puis pose ses pattes sur le meuble. Je sais bien qu'il ne "doit" pas mettre les pattes sur les meubles mais c'est tellement bien qu'il "puisse" le faire!

Je le fais descendre en douceur car je le vois caller de façon confortable les pattes avant et préparer son élan en piétinant légèrement des pattes arrières. Je ne tiens pas à ce qu'il monte complètement! C'est Vasthi avec ses 93 kg qui lui a donné l'exemple, elle monte sur le meuble, tout en souplesse!

 

25/01/2013

Gluck et Haendel sont inséparables

 

28/01/2013

Nous partons en promenade dans le brouillard. Dans le champ je ne vois que les chiens qui sont proches. Je rentre avec Don Gio et Gluck à mes côtés puis je vais chercher mon appareil de photos, m'installe confortablement sur le banc et attends les retardataires pour pouvoir fermer le champ. Haendel arrive en premier. Comme il est seul et pas trop rassuré (je suppose), il aboie. Sur le moment, dans le brouillard il a un moment d'hésitation avant de me reconnaître

 

 

02/02/2013

Haendel avant le départ en promenade

 

Il progresse au niveau confort de croissance. Il soulève de mieux en mieux son popotin et l'avant se redresse. La conséquence la plus visible c'est qu'il sollicite moins sa patte droite pour lever sa masse, elle est moins enflammée,  moins enflée, il ne boite presque plus. Le poignet est encore un peu faible mais, comme  il bute presque plus sur l'extrémité des doigts, les ongles ne sont plus coupés à ras et repoussent correctement.

 

03/02/2013

l'emplacement stratégique, à côté de la gamelle d'eau et au pied de la plaque de chauffage des repas

 

07/02/2013

La démarche de Haendel s'assouplit

 

08/02/2013

 

La santé de Haendel c'est 2 pas en avant, un pas en arrière !

 Haendel a encore des faiblesses sur l'arrière gauche. Il compense en utilisant trop souvent son appui arrière droit. On voit bien sur la première photo la boule inflammatoire qui se forme au niveau du jarret

 

et, sur la photo surexposée,  la position hyper verticale de compensation pour soulager l'arrière train.

 

13/02/2013

Haendel est relativement facile à photographier, c'est un contemplatif et il est dans une période où il cherche à comprendre, apprendre, assimiler... et pour cela il a de long moment de réflexion en statique

 

16/02/2013

Haendel a très bien appris à patauger dans la boue et il y prend un grand plaisir. Au retour de la promenade, Haendel sait ce qui l'attend et il prend son mal en patience. D'abord, le souffleur. Son sous poil reste bien collé (la mue n'est pas encore en vue), la glaise ne veut pas le quitter ! Ensuite, il est invité à rester dans la maison pour sécher un peu avant que je commence sa séance de nettoyage, il va voir son ostéopathe lundi et il vaudrait mieux qu'elle ne palpe pas un léo bouseux et sentant abondamment la vase. L'autre raison, c'est que les tiques sont de sortie et rien ne ressemble plus à une petite boule de glaise qu'une tique repue

 

17/02/2013

Nous avons pesé et mesuré Haendel : 64 kg et 74 cm.

L'intérêt de le faire régulièrement avec un chien en croissance permet de confirmer d'autres petites observations. Il faut toujours mesurer de la même façon avec la même toise et comparer des poids d'une même balance si on veut l'utiliser pour voir l'état de santé.  Même si je le trouve un peu lourd pour sa taille, sa croissance en poids progresse de façon homogène. Au niveau de la taille, il est en plateau. Il a 2 cm en moins par rapport aux mesures précédentes ce qui veut dire qu'il est affaissé et donc fatigué.

 La fatigue est confirmée par la patte droite qui traine légèrement et qui laisse une traînée de boue quand il marche et surtout par la position de confort qu'il prend pour soulager son dos.

La fatigue de Haendel n'est pas étonnante pour un chien en croissance très actif,  mais elle peut accentuer des difficultés anciennes ou passagères

 

18/02/2013

 

Séance d'ostéopathie pour Haendel

Haendel boude, nous lui avons douché les pattes et le ventre pour qu'il soit "palpable" par Régine, son ostéopathe préférée et il n'a pas le droit de sortir car malgré le séchage avec des serviettes éponge et le souffleur, il est encore très humide

 

Il  fait plein de bisous à Régine, il apprécie son travail !

La séance est très positive.  Régine a trouvé qu'il était bien, il n'a plus que des troubles normaux de chien en croissance, par exemple ses moments de fatigue. Elle n'a donc plus de raison de le voir systématiquement, il  n'a donc pas de rendez vous programmé.

 

21/02/2013

Haendel casse la glace dans le bac des oiseaux

 

22/02/2013

 

23/02/2013

 

Haendel a 11 mois. Il pèse 64 kg et mesure 76 cm

 

Haendel monte la garde dehors, planté bien droit sur ses aplombs, la tête haute et le fouet conquérant.. Il aboie, surveille les voitures qui passent, il est un grand!

Nous le faisons rentrer, Gluck le suit. Gluck s'installe dans un coussin et s'endort. Haendel continue de surveiller par la porte fenêtre.

Au même moment, Michel passe l'aspirateur et je mets en route le robot ménager pour râper des carottes. Gluck continue sa sieste mais Haendel retrouve illico une mentalité de bébé perturbé par les bruits des deux appareils. Il se réfugie auprès de Gluck. Quand il y a quelque chose de nouveau, Gluck vient me voir, je suis sa référence, je suppose que Gluck est la référence de Haendel.

La position de Haendel au dessus de Gluck pourrait être interprétée comme "dominante". Le langage canin est très subtil, il suffit d'un point différent parmi une dizaine d'exprimés pour que le message envoyé soit totalement différent de ce que l'on croit ou pour que la porte soit ouverte à une modification rapide de la situation.  Ici les points de "crainte" envoyés par Haendel sont la lenteur d'approche (non visible sur une photo) le fouet tombant en position "expo", les oreilles ramenés vers l'avant et le regard au loin. Mais, le fait qu'il n'ait pas cherché à fuir et la position de face par rapport au danger supposé (l'aspirateur) montre qu' il n'est pas un chien peureux mêm s'il cherche le réconfort de la présence de Gluck

Haendel essaie de se lover entre les pattes de Gluck comme s'il était un bébé. Il se baisse lentement, la tête avec tous les signes de soumission et ne croisant pas le regard de Gluck qui ne peut plus faire semblant de l'ignorer. L'espace est trop petit, le bébé est trop grand (ou gros?)  il  s'assoit sur le corps de Gluck qui pousse un rugissement.

 

Haendel ne veut pas partir, alors il va user du charme "très jeune bébé soumis"

Cela marche! Même si Gluck trouve la position inconfortable voir douloureuse pour ses pattes arrières coincés sous le popotin de Haendel, il gronde, râle, essaie de se dégager, mais il n'attaque pas.

 

25/02/2013

-

Page précédente   Page suivante