Accueil
Remonter
Feedback 2015
Feedback 2016-1
Feedback 2016-2
Feedback 2016-3
Feedback 2017-1
Feedback 2017-2
Feedback 2017-3

Feedback Czar du Moulin d'Oreuse

Donna Del Lago du Pli du Soleil x Boïan Océane du Clos des Tzars de Montagne

Né le 20/08/2010

Année 2016-3

Page précédente   Page suivante

Lundi 03 octobre 2016

Gluck et Feedback

---

-

Jeudi 06 octobre 2016

Michel est entête avec Europe et Feedback sur ses talons, comme d'habitude. Je ne suis pas prête et j'ai un peu de retard. Mes léos sont entassés derrière la porte à m'attendre. Feedback est revenu en arrière et surveille du fond du terrain, hésitant.

-

Il prend sa décision, il vient me chercher

 

---

 

---

-

Michel nous accompagne pendant la promenade. L'atmosphère est détendue, conviviale.

 

---

 

-

Europe et Feedback ne sont plus des chiens invités, ils font partie de la meute et participent aux tour de garde comme aux temps de repos.

---

 

---

 

---

 

---

 

---

 

-

Le retour

---

---

 

-

Vendredi 07 octobre 2016

Les chiens et les chats, petit récapitulatif

Be Bop a une tactique de réception des chiots très efficace : tourner le dos au chiot qui arrive en courant sur elle, s'assoir, ne pas bouger, prendre un air et une position sphinx, le regard au loin. En principe, le chiot étonné, freine des quatre fers et renifle ce jouet qui ne veut plus fonctionner puis il s'en désintéresse. Il ne reste plus qu'à l'habituer à voir un chat qui se déplace lentement dans la maison et le plus gros du travail est fait, les autres chats reviennent et reprennent leur place. Elle a appris que cette tactique pouvait être dangereuse lorsqu'elle est confrontée à Europe et Feedback, alors, elle a transféré la corvée à sa sœur Be Wa et elle passe l'essentiel de la journée couchée sur mon lit.

Be Wa, dort la nuit sur le coussin préféré d'Europe. Dans la journée, il lui arrive de dormir dans la grande panière à papier. C'est elle qui demande à entrer par la porte ou la fenêtre de la  grande pièce, c'est elle qui leur file entre les pattes et qui se réfugie en haut de l'arbre à chat. Depuis peu, le matin quand Europe et Feedback rentrent dans la maison, il lui arrive de rester sur la chaise près de la bibliothèque, bien cachée par mon blouson posé sur le dossier. Toute la pièce doit être imprégnée par son odeur. A sa façon, elle les habitue à la présence d'un chat.

Quand Dièse vient dans la journée, c'est pour filer dans la chambre et dormir sur mon lit. Dehors, si elle se retrouve face à Europe, elle grimpe très haut dans un arbre ou elle arrive en courant dans l'enclos des invités (vide de chiens actuellement) et elle grimpe à l'étage.

Quand les chats veulent approcher de la maison et franchir un espace non protégé, ils commencent par se mettre sous la voiture proche de la porte de la cuisine et ils miaulent. Si dans la minute qui suit, il n'y a pas un poilu qui fonce, c'est que le chemin est libre et ils patinent sur la porte ou  la fenêtre pour entrer. Idem, s'ils dorment dans la maison et veulent sortir. Ils se positionnent lentement jusqu'à un point stratégique qui leur permettra de fuir le cas échéant puis ils miaulent une fois et attendent. s'il n'y a pas de fauve dans la pièce, ils peuvent reprendre leurs habitudes, sinon, selon le moment, l'un de nous surveille Europe et Feedback en leur demandant d'être sage pendant que l'autre ouvre la porte ou la fenêtre pour que le chat se défile.

Nous avons constaté une nouveauté :  lorsqu'il n'y a que Feedback  (sans Europe) dans la pièce ou dehors, il accepte de mieux en mieux le déplacement des chats et veut bien obéir pour ne pas les poursuivre. Inversement, si Europe est seule elle commence par essayer de nous faire plaisir mais c'est difficile pour elle.

A 18h 30 au plus tard, nous accompagnons Feedback et Europe dans leur enclos mais cette fois avec un maximum de câlins et d'encouragements pour bien montrer que cela n'est pas une punition. Ils prendront leur repas puis dormiront chez eux. Comme par enchantement, les 3 chats investissent la maison, demandent à rentrer et à sortir plusieurs fois, se couchent sur les coussins, sur le sol, se frottent contre les pattes de nos léos, bref, ils s'installent pour la  soirée et une bonne partie de la nuit.

-

La recherche des perdrix et des faisans dans le brouillard.  Dans le champ, je ne peux rien faire contre l'affluence de gibier pendant la période de chasse, à croire qu'il pousse spontanément  à ce moment là !

---

 

---

 

---

 

-

Feedback : 72 kg

Il a pris un peu de poids mais il reste suffisamment léger pour piquer des sprints derrière les perdrix ou les poules faisanes et pour les attraper.

---

 

---

 

---

-

-

Lundi 10 octobre 2016

Si Feedback et Europe sont doués pour le sprint sur le 100 m, Gluck est plutôt du type marathon, alors, pris par l'ambiance, un faisan qui démarre sous leur nez, il s'est essayé au sprint derrière les deux autres et....cela lui a scié le train arrière.  Retour lentement (à ma demande) vers la maison, repos et arnica. Il n'a aucune séquelle physique, pas de boiterie, pas de stress...

Feedback est parti au fond du champ avec son faisan dans la gueule et personne n'a essayé de le lui prendre. Quand il est revenu à la maison, tout content de lui, la première chose qu'il a cherché, c'est le chat dans l'arbre à chat. Nous lui avons fait remarquer qu'un chat n'est pas un faisan. Michel a retrouvé le faisan intact mais mort et il en a fait cadeau à une connaissance. Feedback avait seulement envie de jouer!

C'est certain, Europe et Feedback commencent à comprendre que les chats font partie du Pli et que cela ne nous fait pas plaisir quand ils les poursuivent. Ils font des efforts méritants et les chats introduisent des approches supplémentaires pour les familiariser à leur présence, notamment, passer dans la pièce en présence d'Europe pour boire ou demander à sortir et elle fait beaucoup beaucoup d'efforts pour ne pas leur sauter dessus. Si Feedback est seul dehors, il ne poursuit plus systématiquement un chat qui passe.

Autres progrès :

  • ils ne poussent plus des hurlantes comme s'ils étaient abandonnés quand Michel prend sa voiture.  Ce matin, ils ne se sont même pas levés pour le voir partir.

  • Ils sont très sociables quand nous avons des invités.

  • Ils réclament des câlins

  • Europe revient quand je l'appelle et je commence à faire partie de sa vie, elle se couche à égalité près de mon fauteuil ou près de celui de Michel alors qu'il en avait l'exclusivité auparavant.

 

Il ne faut pas oublier que la vie est comme un balancier, quand il y a du "+"  un jour, il y aura automatiquement du "-" un autre jour. L'essentiel c'est que l'amplitude diminue et que l'ensemble penche du bon côté

-

 

---

 

---

  

-

Feedback et Haendel

-

Les 4 pattes ont passé la journée à échanger leurs lieux de couchage. Cela doit avoir beaucoup de sens pour eux et aider à la convivialité.

-

Feedback, juste derrière mon fauteuil

-

Mardi 11 octobre 2016

Michel débroussaille et les chiens viennent le voir

 

---

 

-

Feedback heureux quand il me voit

-

Mercredi 12 octobre 2016

Feedback très content de lui, le fouet conquérant

---

 

---

 

-

Samedi 15 octobre 2016

Nous avons modifié une partie du rythme de vie de la meute. Feedback et Europe rejoignent leur enclos une heure plus tôt, entre 17h et 17 30.  Dans la journée, ils peuvent retourner chez eux pour faire la sieste ou lorsque j'ai besoin de me reposer.  En contrepartie, tous les chiens ont 3 promenades au lieu de 2.

Comme les chiens ne portent pas de collier chez nous, nous avons le geste de facilité qui est de prendre quelques poils ou une partie de l'encolure dans la mains pour les diriger, les retenir, m'aider à marcher les jours où cela glisse.... Ils ont l'habitude et ce n'est pas négatif pour eux. J'ai remarqué que la même prise pour Europe lui fait prendre l'aspect d'un chien battu et elle accentue cela en se mettant à boiter le plus bas possible. Nous avons accroché un collier et une laisse dans la pièce et lorsque nous voulons qu'elle se déplace vers un endroit inhabituel ou seulement pour rejoindre son enclos, il suffit de le lui enfiler et elle trottine docilement à côté de nous. Pour Feedback, il suffit de l'appeler et il arrive en tortillant du popotin, il aime bien la tranquillité de son enclos, il aime bien sa tranquillité et surtout l'absence de responsabilité.

La troisième promenade.

Dans notre champ, les chiens cherchent les faisans et les perdrix. Dans le champ d'à côté les chasseurs font de même mais les faisans préfèrent jouer avec mes chiens plutôt qu'avec les chasseurs

---

 

et tout cela s'est déroulé dans le plus grand silence de la part des chiens et du faisan

---

 

-

Jolas accompagne Feedback

-

Dimanche 16 octobre 2016

-

Selon les circonstances et/ou les chiens, être tenu en laisse peut être un cadeau, une contrainte, une punition, un moment rassurant, et bien d'autres variantes. Don Gio a voulu à tout prix que je le promène en laisse pendant un moment,  il l'a vécu comme un gros moment câlin.

Michel et moi marchions entourés par plusieurs chiens. Je lui ai demandé de s'arrêter, à la fois pour essayer de prendre une photo du groupe et aussi par curiosité. Jarouska a un peu hésité, elle a continué à avancer. Feedback s'est aussitôt mis en protection de Michel

-

Don Gio Gluck et Haendel m'ont suivi, mais cette séparation du groupe a inquiété Haendel qui s'est collé contre Gluck pour être protégé. Jarouska est revenue près de Michel. Feedback m'a regardé et a quitté sa place de protection pour se remettre à côté

---

 -

Jolas est arrivée et ...elle a éjecté Feedback et  pris sa place

-

Feedback

 

-

Feedback et Gluck

 

-

Mardi 18 octobre 2016

---

 

-

Jeudi 20 octobre 2016

 

---

-

Jolas est un peu jalouse, elle va essayer de s'insérer entre Feedback et Michel

---

---

 

 ---

 

-

Son manège attire l'attention des autres chiens, Haendel en premier, puis Jarouska. Pendant tout ce temps, Feedback se prélasse les 4 fers en l'air.

 

--- 

 -

Michel repart encadré par Jolas et Jarouska, Feedback est relégué à l'arrière

-

Feedback et Haendel (même père, même mère)

 

---

-

Samedi 22 octobre 2016

Michel a installé une chatière au fond du couloir, comme cela, les chats pourront sortir sans passer devant les chiens. Sur la notice il est indiqué qu'il faut leur apprendre en douceur à l'utiliser. Chaque fois qu'un chat veut entrer ou sortir, je le prends dans les bras, gros câlins, direction la chatière, je pousse le battant et je l'invite à passer. Chaque chat réagit à sa façon, certains sont curieux, d'autres méfiants.

 Be Wa dort dans la chambre, Feedback dort dans la grande pièce. Be Wa veut sortir, elle vient dans la grande pièce, monte sur le rebord de la fenêtre et miaule. Feedback réveillé en sursaut lève la tête avec un air égaré. Je prends Be Wa, direction la chatière, j'ouvre le battant, je l'encourage à passer et...elle file dans la chambre sous le lit. Retour dans la grande pièce, le téléphone sonne, Be Wa revient et miaule, Feedback n'a plus l'air égaré, seulement très motivé. Je décroche le téléphone, chope Be Wa au passage, demande à Feedback de ne pas bouger, et, comme je suis pressé, j'ouvre la porte et propulse Be Wa dehors. je commence la conversation, j'entends le bruit du battant de la chatière qui claque et je vois Be Wa qui revient, miaule et s'installe sur le rebord de la fenêtre : c'est par là qu'elle veut sortir. Feedback est prêt à m'aider pour la faire disparaître, je préfère le mettre dehors.

Il se détache un peu d'Europe. Il aime rester avec Gluck ou dormir seul  devant la porte de la cuisine. Quand il a un petit coup de blues, il a besoin de la présence de Michel

 

---

-

Dès qu'il a eu son réconfort, il part tout seul

---

 

 ---

 

-

La défense du territoire

Le groupe s'organise.  Il forme un éventail : un premier plan large où les chiens se positionnent face au danger possible. Jolas et Jarouska lancent les alertes, elles se regroupent à gauche.  Europe et Feedback surveillent un peu plus loin sur la droite

---

 

-

Don Gio et Gluck se relaient pour faire l'arpentage juste derrière eux, passant d'un bout à l'autre. Il ne faut pas qu'un chien  les gène c'est le seul moment où, l'un comme l'autre, n'hésiteront pas à donner un coup de dents. Haendel n'a pas de position active dans la protection, les chiens lui demandent plus ou moins fermement de ne pas "rester dans leurs pattes", ses réactions sont trop imprévisibles. Selon les jours, il le comprend ou pas. J'ai l'impression qu'ils essaient d'apprendre à Feedback et Europe les techniques de garde en usage au Pli

-

Don Gio et Feedback

---

  

-

Gluck et Europe

-

C'est important de savoir qui fait quoi dans l'urgence

-

Quand ils sont trop sollicités par la nouveauté, Feedback et Europe se regroupent

-

Lundi 24 octobre 2016

Michel aménage un enclos qui jouxte la maison pour le transformer en chatterie.Cela fera un domaine protégé pour les chats par rapport au comportement d'Europe et Feedback

-

---

 

---

---

-

Jolas, Feedback et Europe

---

 

-

Mercredi 26 octobre 2016

Les travaux pour le futur enclos de protection des chats avancent. Il faut enlever deux arbustes pour laisser la place à la cuve de récupération d'eau de pluie qui descend de la toiture. Michel vient de déraciner le deuxième arbuste qu'il va replanter côté champ

Europe surveille les travaux de près, Feedback préfère mettre un peu de distance

-

Les chiens sont sensibles au contentement de Michel après l'effort fourni, c'est une explosion de joie de leur part.

 

---

 

---

-

Michel continue son travail sous le regard attentif de Feedback, Jarouska et Europe

---

 

-

Deuxième organisation de garde pendant que Michel travaille. Cette fois, c'est Jolas, Europe et Feedback qui s'associent

 

---

 

---

 

-

La cuve quitte l'enclos des chats et passe côté grand terrain. C'est grâce à elle que je peux arroser les fleurs de l'enclos du kiosque.   Pour la deuxième fois, Michel est content de son travail et pour la deuxième fois, un vent de folie heureuse traverse la meute et au passage chacun en profite pour vérifier discrètement sa place dans le groupe

---

---

---

---

 

---

 

-

Jeudi 27 octobre 2016

Feedback est très souvent dehors, je ne peux pas suivre son évolution de la même façon que celle d'Europe mais comme je n'entends pas de prises de becs, je suppose que tout se passe bien.

-

Lundi 31 octobre 2016

---

 

-

Haendel, Don Gio, Gluck, Feedback et moi

---

---

---

---

---

---

---

---

---

-

Mardi 01 novembre 2016

 Michel et les léos

 

-

Feedback rejoint son enclos pour y passer la nuit avec Europe

-

Jeudi 03 novembre 2016

Promenade matinale avec "mes" chiens, Michel ne nous accompagne pas, il a la grippe et s'est allongé sur le canapé. Europe et Feedback ne veulent pas quitter sa surveillance, ils restent à la maison.

Michel va un peu mieux, il a moins de fièvre, les médicaments font effet pendant quelques heures. Il en profite pour faire les courses, passer à la boulangerie, à la pharmacie, etc...Après le repas de midi, il nous a même accompagné dans le champ au grand plaisir de tous les chiens.

-

Le comportement de Feedback vis à vis de Michel malade est surprenant. Pendant que Michel se repose, Feedback préfère prendre un peu de distance, il surveille depuis le gros coussin ou reste à l'extérieur devant la porte. 

-

Au moment de partir dans le champ, Jarouska semble épauler Feedback comme les chiens l'ont appris à le faire quand il y en a un qui est fatigué. J'ai pensé que c'était un hasard et j'ai même souri en me disant qu'elle se trompait de cible, c'est Michel qui est malade.

---

-

Rapidement Feedback retrouve ses habitudes à côté de Michel

-

Dans le champ il est joyeux et ne cherche pas spécialement à protéger.

---

 

-

Michel se repose. Les chiens arrivent aussitôt

-

Gluck et Don Gio surveillent un peu plus loin  et là, Feedback décompresse, il reprend les attitudes qu'il avait tout au début de son séjour chez nous.

-

Jarouska ne s'était pas trompé, il a un gros besoin de soutien moral,

---

Par curiosité, de retour à la maison, j'ai vérifié sa fourrure, elle part par poignées elle aussi. Il y a encore du chemin à faire avant que tout le stress  de ces deux chiens soit évacué pour de vrai.

-

Vendredi 04 novembre 2016

Défoulement autorisé, Feedback n'est pas le dernier à en profiter

---

---

-

Les chiens manifestent leur bonne humeur de façon différentes quand ils nous sentent bien ou mieux dans nos baskets. Feedback en est certain : Michel va mieux !

-

Feedback monte la garde devant la maison. Maintenant qu'il est rassuré sur la santé de Michel, c'est un autre chien. Je suis toujours sidéré de voir à quel point leurs motions se traduisent  au niveau de leur aspect physique.

---

---

---

---

---

---

---

---

-

Samedi 19 novembre 2016

Don Gio et Feedback pendant la recherche du gibier

 

---

 

-

Gros pépère tranquille, pas contrariant, qui supporte Europe mais devient de plus en plus indépendant d'elle dans la journée. Il aime rester dehors (je suppose qu'il a trop chaud dans la maison) mais il sait demander quand il veut entrer et quand il veut des câlins.

---

 

---

---

---

-

C'est un inconditionnel de Michel

 

-

Son comportement intrigue Haendel, d'autant plus que c'est une position qu'il lui est physiquement impossible à prendre

---

 

-

Haendel et Feedback, les deux "frères" mêmes parents mais portées différentes

---

 

--- 

 

-

Mercredi 30 novembre 2016

-

-

Jolas, Jarouska et Feedback

---

-

Vendredi 02 décembre 2016

Feedback dort allongé sur le côté (on aperçoit le bout de ses pattes). Haendel arrive avec une croquette, la dépose, se couche avec précaution à côté d'elle. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais cette proximité avec Feedback ne me semble pas identique à celle qu'il avait avec Europe

-

Ici, il a le regard typique qu'il prend quand il a une idée dans la tête et qu'il sait que je ne suis pas d'accord, on dirait qu'il cherche à provoquer Feedback.

-

Il se couche, me surveille (j'en fais autant) et tout doucement il va s'arranger pour se rapprocher avec sa croquette jusqu'à frôler les pattes de Feedback qui dort (ou qui fait semblant de dormir).

-

Comme je n'ai pas l'impression qu'il s'agisse d'une croquette/cadeau mais plutôt d'une croquette/territoire ou croquette/provocation, je passe entre les deux chiens et enlève la tentation.

-

Feedback ne bronche pas mais Haendel se lève, change de place et prend l'allure d'un pauvre kalimero tout en bloquant le passage entre moi et Feedback.

-

Dans l'après midi, Elisabeth et Kaddour nous font une petite visite. j'ai séparé les chiens en petits groupes pour qu'ils ne sautent pas sur mes invités. Jolas, Jarouska et Don Gio disent bonjour en premier puis sortent sur le grand terrain. C'est au tour de Gluck et Haendel, Gluck sort mais Haendel reste, il aime beaucoup mes invités. Au tour d'Europe et Feedback. Europe dit bonjour puis va aussitôt sur son coussin. Feedback délire de joie, lui aussi aime beaucoup mes invités mais ce n'est pas du goût de Haendel qui veut l'exclusivité et qui fonce sur Feedback. Feedback file doux devant  les chiens de la maison mais refuse de le faire devant Haendel. La prise de bec est inévitable, très démonstrative mais sans gravité. Je mets les deux chiens dehors, c'est "ma" maison et celle de Michel,  c'est nous qui décidons à l'intérieur.  Dehors ils ont plus de liberté à condition de ne pas régler leurs comptes devant nous.

-

Mardi 06 décembre 2016

Gluck et Feedback en harmonie pour lire de très près les messages odorants d'Europe

---

  

-

-

Michel est parti faire des courses. Au dernier moment, Feedback a renoncé à la promenade et a préféré rester devant la maison.  A mon retour, je le vois qui monte la garde et Europe aussitôt en fait autant devant la porte de la cuisine. Ils sont donc toujours sensibles à l'absence de Michel même s'ils ne le montrent pas de façon délirante.

-

Feedback

---

 

---

 

---

 

---

 

---

 

-

Jeudi 08 décembre 2016

Ce matin, Feedback s'est levé d'un seul coup de son coussin avec un haut le cœur et s'est précipité dehors pour brouter le sol et de l'herbe, c'est à son tour d'être malade. Je lui ai donné 2 comprimés de spasfon et du phosphalugel . Maintenant il dort.

-

Dimanche 11 décembre 2016

Feedback dort dans son coussin préféré.  Il n'a pas besoin de compagnie mais il accepte la présence d'autres chiens à proximité quand cela arrive. Il n'aime pas quand Haendel se montre un peu collant.

-

Mardi 20 décembre 2016

Les chiens entendent ou voient quelque chose, ils sont aussitôt attentifs. Feedback arpente pendant que les femelles surveillent

-

Haendel est inquiet, il s'est replié prudemment en arrière à côté d'un arbre puis les chiens vont se mettre en protection de Michel

 

-

Le retour vers la maison s'organise. Jolas sécurise l'arrière. Europe est en tête. Une personne et un chien  arrivent sur le chemin. Je ne peux rien faire sinon regarder les règlements de comptes s'il y en a et vérifier les blessures possibles. Haendel a tout compris, il est revenu ventre à terre et il est derrière moi. Les chiens se disposent en éventail, les 3 mâles au centre, Jolas et Jarouska à chaque extrémité, Europe arpente.

-

Deuxième disposition, c'est au tour de Don Gio de faire l'arpenteur, les filles changent aussitôt de place, Europe à l'extrême gauche vérifie mon comportement, Jolas et Jarouska sont côte à côte. Feedback, essaie de garder ses distances avec Gluck

---

-

Dès que la distance entre les chiens diminue, ce sont les prises de bec qui entre en jeu. C'est le cas pour Jolas et Jarouska,  j'en entend une piauler comme un bébé, cela doit être Jarouska qui est remise à sa place par sa sœur. Gluck et Feedback se retrouvent côte à côte et là aussi il y a une explication, j'entend des ronflements caractéristiques mais ils sont hors de ma vue. Europe garde ses distances, ce qui est logique, elle a encore une oreille douloureuse. Le troupeau arrive en courant. Jolas est en tête, Jarouska reste prudemment en arrière et Europe l'observe.

-

C'est au tour de Jarouska suivi par Europe. Les mâles entrent en piste à leur tour. En tête, Don Gio, à ma grande surprise mais vite rejoint par Gluck, un peu lent au démarrage car il y a une masse à mettre en route. Aucune compétition entre eux deux, le statut du moment semble équilibré. En dernier, Feedback qui ne semble pas avoir été traumatisé par son explication musclée avec Gluck mais qui sait où est sa place dans le groupe.

---

-

Deuxième point d'entassement, untas de terre près du grillage. A cet endroit les dispositions sont différentes, car il se superpose des habitudes de vie. Par exemple, Jarouska a l'habitude de grimper sur le tas de terre, il est "à elle" et aucun chien ne le lui conteste, ce qui change sa position hiérarchique dans le groupe.

Gluck, Feedback et Europe sont déjà  dans la partie extrême à gauche, celle qui donne sur le croisement entre la route et le chemin. Don Gio et Jolas laissent Jarouska et reprennent leur course, Jolas, s'adaptant à la course ralentit de Don Gio qui fatigue, elle trottine derrière lui. Le dernier éventail s'installe, il est assez traditionnel dans leur façon de garder.  Jolas et Jarouska vont rester au niveau de la grille d'entrée jusqu'à ce que la personne soit passée. Don Gio rejoint Gluck et Feedback à l'autre extrémité du terrain,  Gluck va arpenter  d'un côté à l'autre. Europe prend position légèrement en arrière, elle reste en statique.

Quand il y a des chiens invités ou quand la meute est plus copieuse ils s'insèrent dans ce schéma que j'appelle l'éventail. Cette disposition peut être  sur quelques mètres ou sur une distance plus copieuse mais je l'ai toujours vue appliquer par mes chiens :

Au premier plan et aux deux extrémités des chiens responsables. Entre les deux extrêmes des chiens avertisseurs qui resteront bien campés sur leurs pattes et qui vont aboyer si besoin. Juste derrière, un chien "arpenteur rapide" mais cela semble être une activité qui demande beaucoup de vigilance car les chiens qui ont des responsabilités se relaient fréquemment . Aucun chien ne doit gêner celui qui arpente sinon il se fait mordre pour de bon (pas pincer) . En troisième position, des chiens en statique qui surveillent en regardant dans des directions différentes. Ici c'est Europe toute seule qui a été de service. Près de la maison, les chiens ou la personne à protéger avec un chien devant elle. Cette fois, c'est Haendel qui s'est mis en position "à protéger" et j'ai eu le rôle de protecteur. En général quand il y a des chiots, de jeunes chiens ou des vieux chiens, c'est leur place. Don Gio aujourd'hui ne se sentait pas "vieux chien" ! Quand nous sommes loin de la maison, le point de repère sécurisant c'est l'humain le plus proche à moins qu'il ne soit considéré comme une entité à protéger à ce moment là et dans ce cas, les chiens adoptent la technique du cercle de protection. Quand ils sont nombreux ils additionnent les deux techniques.

-

Le retour après la tension. Gluck revient le premier suivi par Europe et Feedback

---

---

Mardi 27 décembre 2016

Europe, Feedback et Jolas devant l'enclos des chats

---

 

---

Jeudi 29 décembre 2016

Visite de nos amis Marie Do, Jean Marc avec Juliette, Moumine et Ma P'tite Mue. Elisabeth, Kaddour avec Jazira et Ganesh. Après le départ d'Elisabeth, Kaddour, Jazira et Ganesh  nous décidons de faire une promenade dans le brouillard et le givre. Gluck remarque aussitôt que Juliette était en chaleur en début de mois et il est très intéressé. Feedback réagit comme Gluck vis à vis de Juliette, elle doit avoir encore des odeurs assez précises

-

Jean Marc, Michel et Marie Do tiennent Gluck, Feedback et Europe en laisse, les autres chiens font comme ils veulent

-

-

Page précédente   Page suivante